Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le téléthon parfaitement réussi dans la vallée.

 

SAGELAT

 

Dimanche 27 novembre, le soleil a bien voulu briller de tous ses feux pour le Téléthon, à Sagelat.

 

Cette année, les organisateurs ont voulu apporter une originalité automnale en installant un atelier ambulant de concassage de pommes et d'élaboration de jus de pomme.  Sur la place de l'école, cet atelier a attiré plusieurs dizaines de personnes qui ont vu les opérateurs au travail et ont acheté du jus de pomme au profit de l'A.F.M.

Pour le repas de midi,  la salle des fêtes était tout juste suffisante pour réceptionner un peu plus de cent convives.

 

Francis a ensuite "torturé" les participants pour sa dictée : voir plus bas.

 

 Dans quelques jours, le comité des fêtes, comme les années précédentes, remettra la totalité du bénéfice de cette journée, au Téléthon. Nous y reviendrons. 

 

 

SAGELAT      LA JOURNEE DU TELETHONL'accueil des convives.

Photo © Bernard Malhache.

 
SAGELAT      LA JOURNEE DU TELETHONZézette et Francette ne manquent aucune fête. 

Photo © Bernard Malhache.


SAGELAT      LA JOURNEE DU TELETHON

Photo © Bernard Malhache.

SAGELAT      LA JOURNEE DU TELETHON

Photo © Bernard Malhache.

SAGELAT      LA JOURNEE DU TELETHONLe staff local du Téléthon était présent.  Marie-Noëlle Faure n'oublie pas de venir chaque année à Sagelat. 

Photo © Bernard Malhache.


SAGELAT      LA JOURNEE DU TELETHON

Photo © Bernard Malhache.

SAGELAT      LA JOURNEE DU TELETHON
Sylvie Merlhiot, un des piliers du comité des fêtes, donne des consignes à Bruno, artiste polyvalent.

Photo © Bernard Malhache.


SAGELAT      LA JOURNEE DU TELETHON

Photo © Bernard Malhache.

SAGELAT      LA JOURNEE DU TELETHONUn jambon fort convoité. 

Photo © Bernard Malhache.


SAGELAT      LA JOURNEE DU TELETHONPierre Melotti , le musicien, ne manque jamais d'humour. 

Photo © Bernard Malhache.


SAGELAT      LA JOURNEE DU TELETHON

Photo © Bernard Malhache.

 

 

 

___________________________

 

 

CIMG3017.jpg

 

Alain, le maître d'ouvrage du pressoir. 

 

CIMG3019.jpg

 

Lily, son assistante.

 

Photo Pierre Fabre.

 

CIMG3022.jpg

 

Des habitués des animations sagelacoises, venus du Monpaziérois, à la dégustation du jus de pomme.

 

CIMG3024.jpg
Les visiteurs de l'atelier. 
CIMG3025.jpg
CIMG3029.jpg
Les convives prennent place.
CIMG3031.jpg
Il me semble connaître cet ancien Fongauffiérain.
CIMG3034.jpg
CIMG3035.jpg
"L'odieuse" dictée de Francis.


Dictée     TELETHON            27-11-2016.

 

A        fauté !

 

 

Qu’ils l’aient emporté après un ballotage, à quelque cent voix près, ou qu’au terme d’une campagne convaincante ils se soient offert une balade de santé,  raflant les neuf dixièmes des suffrages dès le premier tour…      Que leur succès ait été  révélé par les traditionnelles enveloppes bleu-gris, un brin chiffonnées par les scrutins antérieurs, ou par ces machines à voter flambant neuves dans lesquelles le dépouillement a laissé un bonne part de son charme… 

Quelle que soit la charge (du simple conseiller au premier magistrat en passant par le maire adjoint) qu’on leur a attribuée ensuite au sein de la majorité ou de l’opposition municipales…            Qu’il leur faille gérer une  de ces agglomérations rurales que le monde entier nous envie ou une ville qui recèle plus de vingt mille âmes…  Que leurs compétences naturelles les prédisposent au budget, à l’état civil ou à la voirie ; que leurs attributions les amènent à créer des crèches, des gymnases ou des ronds-points… Que leurs ambitions s’arrêtent au perron de l’hôtel de ville ou lorgnent des hémicycles autrement cotés ; qu’ils se satisfassent de l’écharpe dont ils sont ceints ou qu’ils brûlent en leur for intérieur pour des maroquins plus huppés… Qu’ils aient partie liée avec une formation politique ou que, rebelles à toute idée de sujétion, ils préfèrent privilégier l’intérêt de leurs administrés…

Il sied, quoi qu’il en soit de féliciter toutes les personnes et surtout les heureux élus qui au péril de leur réputation, se sont prêtés à cette dictée tout assaisonnée d’écueils ! Qu’ils y excellent ou non importe peu : l’essentiel n’est-il pas de participer … et de payer son écot ?

 

Francis d'Angélo.                  

 
CIMG3039.jpg
CIMG3036.jpg
CIMG3041.jpg
CIMG3044.jpg
Une habituée des plus hautes marches.
CIMG3046.jpg
CIMG3043.jpg
Francis félicite Sylvie qui s'est imposée en tête des compétiteurs.
 
CIMG3050.jpg

 

 

L'école est finie.

 

 

 

__________________________

 

On peut regretter que la dictée de Francis, épreuve ludique sur fond de générosité, n'ait pas réuni plus de compétiteurs. Il est vrai que pour s'atteler à cette épreuve, il faut un peu d'humilité car nombreux sont les pièges à éviter. Ce qui est à remarquer, c'est que des personnes non littéraires ont osé tandis que d'autres, au cursus plus affirmé, se trouvaient mille excuses en béton pour se dérober... 

 

Une autre dictée, toujours dans le cadre du Téléthon, sera proposée le mercredi 7 décembre, à 20 heures, à la mairie de Belvès. Celle-là sera beaucoup plus facile

 

Photos Pierre Fabre.



29/11/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres