Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Pèlerinage laïque, 73 ans après, au Canadier.

 

 

 

VEYRINES-de-DOMME

 

CIMG3179.jpg
 

Les nièces et le petit-neveu d'Angel.

 

 

C'est  dans la fraîcheur de ce matin du samedi 10 décembre qu'un petit noyau bicéphale de l'A.N.A.C.R. du Val de Nauze et du Bugue, accueillait deux nièces et un petit neveu d'Angel Poyo-Muňoz, républicain espagnol, de la M.O.I, entré en résistance dans les rangs des F.T.P.F, lâchement assassiné à la ferme du Canadier,  à  l'aube du 16 mars 1944, par les hordes du maréchal félon à la botte du führer.

 

Cliquez sur les images.

 

 

CIMG3205.jpg

 

Ralph tenait absolument à participer de bout en bout. On pourrait regretter que, pour cet intime et profond recueillement, on n'ait pas pensé à faire accompagner le drapeau tricolore de l'A.N.A.C.R, porté par Bernard Grenier, du drapeau de la IIème République d'Espagne.

 

 

Ce pèlerinage laïque fut l'aboutissement du travail de Ralph Finkler, survivant de cette épopée dramatique. Ralph devenu nonagénaire, faisant fi de sa mobilité douloureuse, a tenu à participer à ce devoir de mémoire, en traversant les champs du Canadier et en se rendant à pied d'œuvre des ruines du Canadier.

L'émotion fut intense pour les Espagnols qui, pendant plus de sept décennies, ont tout ignoré de la honteuse lâcheté de ces "bons Français" qui n'honorent pas notre pays. L'omerta hispanique, durant la terrible dictature cléricalo-franquiste, n'a, bien entendu, pas facilité les choses pour les familles républicaines concernées par ces drames.

 

Le silence, devant la sépulture au cimetière de Veyrines, au piédroit du mémorial de la Raze et, enfin, devant les ruines de la ferme du Canadier, honorant Angel Poyo-Muňoz et tous ses valeureux compagnons, orphelins de la merveilleuse République d'Espagne saccagée dans l'horreur par la monarchie franquiste, était le plus authentique hommage qu'il paraissait possible de rendre. 

 

Pierre Fabre. 

 

 

CIMG3213.jpg

 

Marie-Antonia Avila-Poyo, José Santos-Dusser, David Avila-Poyo et Marie-Carmen Avila-Poyo au pied du mémorial de La Raze.

 

CIMG3209.jpg

 

Sans commentaire !

 

CIMG3208.jpg

 

Claudie Ruaud, devant la voiture rouge, et Jean-Marc Maury, au centre de l'image entre Eliane Eymet et David Avila, représentaient l'A.N.A.C.R du Bugue.

 

CIMG3215.jpg

 

J-Claude Eymet précède les Espagnols. 

 

CIMG3217.jpg

 

Là, Ralph raconte, en français, cette terrible journée où il échappa aux griffes ignobles de la "garde civile". Un traducteur reprenait les propos de Ralph.

 

CIMG3219.jpg

 

Cette petite promenade mémorielle de José Santos-Dusser et de David va certainement guider le jeune historien et cinéaste dans ses missions pour le devoir de mémoire.

 

 

Photos Pierre Fabre. 



13/12/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 186 autres membres