Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Aléas saisonniers dans notre bassin de vie

SAGELAT 

 

Sagelat : le chêne multi-séculaire de la Banne déraciné

 

 

CLIQUEZ SUR LES IMAGES

 

 

 

le chêne et le roseau

 

 

... 

 

Le vent redouble ses efforts,
Et fait si bien qu’il déracine
Celui de qui la tête au Ciel était voisine,
Et dont les pieds touchaient à l’Empire des Morts.

 

Jean de Lafontaine "Le chêne et le roseau"

 

 

 

Un imposant chêne, vestige probable de la forêt primaire réduite au cours des siècles précédents, signait là une vieille garde de ce chemin historique qui cisaille nos campagnes. Pour certains c'était le chemin de la Banne, pour d'autres le chemin du Bos rouge, certaines minutes notariales le nommaient chemin de Veyrines. Quand on l'emprunte on imagine qu'il a été un lien pour beaucoup de paysans qui l'utilisaient, pédestrement, non par loisir comme aujourd'hui mais par nécessité.

 

Ce magnifique chêne, comme celui immortalisé par Lafontaine, s'effondra il y a quelques jours. On pouvait penser que la puissance du vent automnal de ces jours derniers était la force réductrice de ce géant. Il était tout simplement au bout d'une longue, très longue existence. Nul ne sait quand germa le gland qui fut le départ de la longue vie de ce chêne qui fut le plus beau du secteur. Sans le moindre doute, on peut dire qu'il féconda la terre sous l'Ancien Régime. Quand la République prit son envol cet arbre devait déjà dominer depuis longtemps ce vénérable chemin rural qui, après avoir quitté les rives de la Nauze, recherche la passerelle du Valech pour se démultiplier vers d'autres horizons.

 

Le lyrisme de Victor Hugo, 1872, bien avant Malraux, dans son hommage "Tombeau de Théophile Gautier", fit vibrer une brillante allégorie pour les chênes

 

Oh! quel farouche bruit font dans le crépuscule
Les chênes qu’on abat pour le bûcher d’Hercule!
Les chevaux de la mort se mettent à hennir,
Et sont joyeux, car l’âge éclatant va finir;
Ce siècle altier qui sut dompter le vent contraire,
Expire ... 

 

Pour ma part, humble paysan inculte et quasi-analphabète, je tiens à saluer, avec émotion, sans la moindre métaphore ce chêne, objet de mon admiration.

 


IMG_3619

 

 

L'imposante masse de l'arbre abattu

Photo Pierre Fabre

 

 

IMG_3620

 

Le fût de l'arbre

Photo Pierre Fabre

 

 

IMG_3621

 

Le faisceau des racines mis à jour

Photo Pierre Fabre

 

 

IMG_3624

 

La bicyclette bleue donne la dimension

Photo Pierre Fabre

 

Sagelat : Une visite de sangliers à La  Croix

 

 

 

Le sanglier d'Europesanglier d'Eurasie ou plus simplement sanglier (Sus scrofa), est une espèce de mammifères omnivoresforestiers de la famille des Suidés. Cette espèce abondamment chassée est aussi considérée comme une espèce-ingénieur, capable de développer des stratégies d'adaptation à la pression de chasse, ce qui lui confère parfois un caractère envahissant.

Ces mammifères fascinants, aujourd'hui, se sont multipliés. Depuis une grosse cinquantaine d'années ils s'aventurent bien au-delà des massifs forestiers, Bessède, Forêt-Barade et autres et s'approchent des maisons en "labourant" au passage les espaces verts ce qui désespèrent les résidents des demeures rurales visitées par ces suidés en recherche de nourriture.  

 

01 - Un pré après le passage nocturne de sangliers - mail

 

Chaque année, après les fortes précipitations d'automne, la terre détrempée autour d'un tilleuil situé dans un pré à La Croix, attire de façon récurrente une horde de sangliers.

Photo © Bruno Marty

 

 

 

02 - Un pré après le passage nocturne de sangliers - mail

 

Une vision saisissante du "bouleversement" de l'herbage derrière la maison. Les sangliers ont sérieusement remué le sol pour chercher des lombrics.

Photo © Bruno Marty

 

 

03 - Sangliers

 

Une horde de sangliers dans la Forêt Barade.

Photo © Bruno Marty

 

 

04 - Sanglier

 

Revenons à La Croix. Un sanglier trace sa route ignorant l'objectif du chasseur d'image.

Photo © Bruno Marty

 

 

 

 

 
 
 

 



10/11/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres