Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

 

 

Le bandeau ci-dessus, "Le pont des abbesses", photo © Bruno Marty. Cet ouvrage fongauffiérain est médiéval. Il est d'inspiration gallo-romaine. Il fut fortement endommagé par la crue extraordinaire de 1812 et a été remanié au début du XIXème siècle.

 

 Bienvenue sur ce blog ! 

 


P.B.F.jpg

 

Ami(e)s internautes soyez les bienvenus à Fongauffier-sur-Nauze.

 

Ce tout petit village, hélas pour l'affirmation de sa potentialité et sa cohérence administrative, écartelé entre Monplaisant et Sagelat, deux communes de la ruralité profonde du Périgord Noir, mérite une visite. C'est probablement le lieu de peuplement le plus ancien du Val de Nauze et, sans prendre de risque majeur, les expertises archéologiques estiment que sa généreuse source fontaine et la richesse agricole de son val ont favorisé l'habitat à cette lointaine époque de la protohistoire du Néolithique.

Pierre Fabre

L'assembleur du blog.

 

 

 

Le pont de la République, à Fongauffier, chevauche la bucolique Nauze la plus ancienne ouvrière de cette vallée. Photo © Pierre Fabre.

 

DERNIERS ARTICLES

 

Ils fêtent leur anniversaire, demain, 18 juin.

Chaque jour, environ 20 millions de personnes fêtent, ou pourraient fêter, leur anniversaire. Le blog de ce jour, bien incapable de parler de tous, va se limiter à trois d'entre eux.   Quel point commun pour ces trois personnages ? Tous les trois ont passé un quadriennat -ou un sixtennat- dans les vieux murs des écoles secondaires de Belvès. Ils fêtent leur anniversaire, demain. J'ai très légèrement anticipé pour permettre aux internautes et aux condisciples qui souhaiteraient leur envoyer un message d'amitié...

Vernissage de l'exposition du devoir de mémoire

        Georges Chambon, militant de la L.I.C.R.A. (Ligue contre le racisme et l'antisémétisme).       Jean Fournier, président national de l'A.N.C.A.C (Association nationale des cheminots anciens combattants)   Samedi 26 mai, à 17 heures, à la salle d'honneur de la mairie de Belvès, Georges Chambon et Jean Fournier recevront le public pour le vernissage de leur exposition commune. Tous les deux sont des citoyens qui ont le Pé...

La SUPrême balade des sept châteaux.

  Qu'évoque pour vous la Dordogne. Pour tous c'est, avant tout, un cours d'eau. Aujourd'hui je vous ferai grâce de la nuance géographique qui sépare les rivières des fleuves.  Depuis la grande Révolution c'est aussi un département, le troisième par sa superficie parmi les départements continentaux. La Dordogne c'est assurément un musée naturel que nous aimerions tous préserver et c'est là que les é...

Mais ouic'est le...printemps !

  Notre souveraine Dame Nature  nous jouerait-elle une farce en s'amusant à nous donner quelques journées pré-estivales puis, quasiment, mi-mai, à nous ramener en hiver ! Nous pestons quand la pluie nous recharge les nappes et s'attarde, selon nous, trop longtemps. Nous n'aimons guère le vent quand il affirme sa puissance pourtant sans lui nos terres seraient toutes des déserts. Nous nous plaignons quand le soleil persiste excessivement. Nous aimons la neige à...

Le 8 mai 1945 , la fin de la plus terrifiante guerre de l'humanité.

PAYS de BELVÈS    Lors du siècle, celui qui a tant changé la face du monde, l'hystérie du nationalisme et celles du racisme antisémité et de la xénophobie haineuse, ont précipité de vie à trépas plus de 60 millions de personnes, mutilé des populations, sacrifié bien des villes et des villages, séparé des populations, recomposé les pays tourmentés par l'histoire et impulsé...

 

DERNIERS COMMENTAIRES