Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Antoinette Bourrier-Rodriguez fut une figure féminine de la Résistance.

 Anne-Marie Bourrier-Rodriguez.jpg

 

 

Antoinette Bourrier, naquit, le 16 Février 1927, à Capdrot. Son père était maquignon tandis que sa mère veillait au fonctionnement d'une ferme lui appartenant à Saint Amand. Élevée dans cette ferme, Antoinette suivit les cours  de l'école primaire de Salles-de-Belvès jusqu'à son certificat d’études primaires. Elle l'obtint en 1939. C'était la veille de la guerre. Tout d'abord elle dut assister ses parents ; elle avait seulement 12 ans. Elle travailla  dans diverses maisons; notamment chez un boucher de Belvès. Elle y restera pendant neuf années consécutives. C'est au cours des années 1942/1943 qu'elle noua ses premiers contacts avec des groupes de Francs tireurs et partisans; en majorité des républicains espagnols réfugiés. 

 

Après la Libération Antoinette épousa l'un d'entre eux; Raphaël Rodriguez. Le ménage a eu trois enfants.

 

En 1974, quand Raphaël décéda, Antoinette partit rejoindre Arlette, sa fille, à Québec.

Antoinette  a reçu la Croix du combattant volontaire de la Résistance. Une cérémonie d’adieu, en sa mémoire, réunira  le samedi 7 novembre 2015, à 11 heures,  ses nombreux amis à Belvès. Ce recueillement sera suivi du dépôt de ses cendres, à 11h45, dans le caveau familial au cimetière de cette même commune. Il sera concomitant  à l’hommage qui lui sera rendu par les anciens combattants.

 



05/11/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres