Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Après le troc des plants.

BELVÈS

Après la journée troc des plants.

 

Le rendez vous des Incroyables comestibles

Les colibris des révolutionnaires

aussi sympathiques que pacifiques.

 

Samedi 4 mai, sous les cèdres séculaires de Belvès les Colibris ont accueillis une centaine de personnes pour un troc de plants.

 

 

 

 

On a fait du troc.


C'est quoi un colibri ?
 Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu !"

Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part."

 

 

 

Karine Enirak est la charmante nouvelle porte parole des Incroyables comestibles.


Naissance d'une prise de conscience.
 Tout ce qu'ils entreprennent, Colibris et l’ensemble des mouvements qui œuvrent à la transition écologique et humaine de la société, participe à la naissance d’une force citoyenne qui compte. Grâce à la mobilisation, le Mouvement compte aujourd’hui plus de 60 000 personnes et des dizaines de groupes Colibris partout en France. C’est 20 000 de plus qu’il y a un an. Ils sont une force citoyenne placide et émergente.

 

 

Jocelyn Durangeon va interpeller les enfants sur la nature.


 

De la métaphore à l'alerte. Cette journée printanière a permis du troc, certes, c'était sa finalité, mais, plus que cela, une prise de conscience sur la vie végétale. Cette journée, sous les cèdres séculaires, fut empreinte de métaphores.

Le cèdre autour de la Méditerranée est considéré, par beaucoup, comme un arbre sacré car mentionné dans les trois grandes religions comme tel. En plus du côté sacré il est, chez les Libanais, symbole d'espoir, de liberté et de mémoire. Dans un texte de la proclamation du Grand Liban il est dit: « Un cèdre toujours vert, c'est un peuple toujours jeune en dépit d'un passé cruel. Quoique opprimé, jamais conquis, le cèdre est son signe de ralliement. Par l'union, il brisera toutes les attaques. »

 

 

 

Fort de symbolique le crocus, oeuvre de Francis Ringenbach, taillé dans un cèdre foudroyé, mais demeurant sur son socle, défie le temps.  


Autre symbole de cette journée le crocus. Cette jolie fleur, présente dans la mythologie grecque et romaine, mais pas seulement, symbolise le bonheur de la jeunesse. C'est sous le crocus taillé dans le tronc d'un cèdre foudroyé, mais toujours enraciné, que Francis Ringenbach, sculpteur doissacois, actuellement entrain de finaliser le fac-similé de Lascaux, Lascaux IV, composa, il y a une dizaine d'années, son œuvre locale de huit mètres de haut.

 

 

 

 

Jocelyn Durangeon pendant son slam.

 


Les enfants bien éduqués portent l'écologie.
 Pour passionner les enfants il faut se mettre à leur portée et savoir, par une belle histoire, éveiller leur conscience. Pour cela l'itinéraire du slameur devient un parcours pédagogique. Tébeu, le clown, avec ses moments comiques complète le travail. Jocelyn Durangeon tint à merveille le premier rôle tandis que Thierry Bonati se préparait à inculquer avec l'humour burlesque la mission de la graine.

 

Une réussite à saluer. Pour une fois on assistait à une manifestation où il n'était rien demandé à qui que ce soit. Les animations gratuites drainent parfois une petite suspicion. Là non seulement on ne demandait rien mais certains sont repartis avec des plants gratuits sans avoir rien apporté. Cerise sur le gâteau les enfants ont partagé une demi-heure de ré créativité.

 

 

 

C'est bien difficile de captiver les enfants sur un thème aussi sérieux.


Remerciements. Le binôme organisateur, Thierry Bonati, alias Tébeu, et Fabienne Casana, remercie chaleureusement la jardinerie Deschamps, de Belvès, et Alain Maury, de Salles, pour l'aide désintéressée, généreuse et précieuse, tant en logistique qu'en fournitures, qui a permis l'existence de cette sympathique journée verte.


Ce fut une après midi très agréable ; espérons qu'elle se renouvellera en 2014.    

 

 

Photos Pierre Fabre.




05/05/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres