Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

C'était J - 100 pour la Fête de la nature.

 

Le lundi 8 février c'était J – 100.

 

 

Ce J – 100 là n'avait rien à voir avec le rituel des militaires du contingent qui aspiraient à leur libération dans un gros trimestre. Ce J – 100 était celui de la Fête de la nature qui doit, du 18 au 22 mai 2016, donner un élan bucolique à nos collines, à nos vallons, à nos rus, nos rivières et notre fleuve.

Dans l'amplitude du merveilleux calendrier républicain, ces journées de Nonidi 29, décade III Floréal année 224 à Tridi 3, décade I, de Prairial, correspondent aux jours de Sénevé, Houlette, Luzerne, Hémérocalle et, enfin, Trèfle. Avouez que Philippe-Nazaire Fabre, dit d'Églantine, était, plus de deux siècles avant nous, un merveilleux écologue.

 

 

Marie Praderie et Jean Bonnefon.jpg

 

 

En Périgord, on ne présente pas Jean Bonnefon, tant ce "troubadour" contemporain sait émerveiller. Il milite pour tout ce qui est juste et il fait des prodiges avec ce vénérable Pont du Garrit, ouvrage  qui chevauche notre Dordogne. Jean n'aime pas la nature, ni la Dordogne ! Il adore tout ce qui tourne autour de la Rivière Espérance et ses promenades dans la campagne cypriote de son enfance et de sa jeunesse ont marqué cette âme sensible et généreuse.

L'image ci-dessus [photo Pierre Fabre], Jean et Marie Praderie, une autre adepte de la nature, prise le 12 mai 2013, est un retour sur une bien froide journée printanière.

Fasiá pas caud ! Il ne faisait pas chaud.

 

 

Une piste prometteuse.

 

Mon ami Jean Bonnefon est venu le 8 février apporter son écot à cette manifestation printanière. Il propose une randonnée pédestre partant du Pont du Garrit* pour aller à Allas-les-Mines et, au retour, l'ouvrage séculaire sera inauguré. Une personnalité surprise serait l'invité(e) surprise de cette manifestation.

J'ai cherché à savoir qui. Ce n'est pas le président Hollande, ni le président Obama mais ce serait un chantre de la Nature. 

 

J'attends, avec impatience, le C.R. de Rosy Hurel de cette réunion, du 8 février, du comité d'organisation.

 

____________________________________________

 

 

  • * Pont du Garrit de style Eiffel, symbolique du patrimoine industriel du xixe siècle, a été construit entre 1892 et 1894, par les ateliers Hachette et Driout, une des plus grandes fonderies européennes. À l'époque, il permettait de relier l'activité industrielle de cimenterie ainsi que la production de tabac au village de Saint-Cyprien, situé sur la rive opposée. En juin 1944, les Allemands voulaient utiliser le pont pour remonter vers la Normandie. Les résistants voulaient gêner ce repli. Une stèle à leur mémoire a été inaugurée à l'issue de la reconstitution en 2014. Ce pont en métal est un symbole du combat de maquisards dans la région. Source Wikipédia.

 

 



10/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres