Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Echec total sans appel.

 

 

 

 

Le 5 août j'ai proposé aux 14 maires de l'ancien canton de Belvès, s'ils le voulaient et s'ils le souhaitaient, de devenir pour un jour rédacteur de ce blog pour aborder tous les sujets qu'ils voulaient sans restriction de champ.

La vie municipale, pour les citoyens, n'est pas connue dans ses moindres détails, les bulletins municipaux, par un bien légitime souci d'économie, lorsqu'ils existent, sont très espacés dans le temps, les "on dit" circulent allègrement et ne sont pas toujours l'exactitude avérée. Ne parlons pas du panneau d'affichage légal qui n'est pratiquement lu que par une infime minorité.

Un sujet circule de chaumière en chaumière sur la pérennité des communes et un des derniers joujoux de la gouvernance pointait les communes-nouvelles qui, conformément à la tradition bien latine, sans se verrouiller totalement dans les calendes grecques, évoluent de report en report.

 

 

Échec et mat infligé au blog et, surtout, à son assembleur. Avec toute la candeur béotienne qui est la mienne j'ai pensé que quelques élus auraient pu souhaiter s'exprimer dans l'espace de ce blog qui, sauf estimation hautement prétentieuse démesurée, compte quelques internautes assidus, de sensibilités différentes, dans son lectorat. C'était pécher par prétention démesurée de croire qu'au moins un des 14 maires allait s'exprimer sur ce lien informatique intercollinaire. Aucun premier magistrat n'a cru pertinent de répondre ce qui, naturellement, est le droit fondamental naturel et élémentaire de chacune et de chacun. Cet échec m'appelle à reconsidérer, avec toute l'humilité ad'hoc, le bien fondé de ce blog qui, j'avais la bêtise de le croire, pouvait impacter quelques maires de notre bassin de vie. C'est donc un sévère "échec et mat" qui est infligé à ce lien qui, néanmoins, conformément aux engagements pris lors de la dernière A.G, poursuivra son rythme jusqu'au printemps prochain.

 

________________________________

 

 

Pour explorer le sujet des communes-nouvelles j'ai proposé un sondage, clos aujourd'hui, qui a obtenu bien peu d'adhésions. Le niveau des réponses n'est pas significatif mais il dénote cependant que, pour la majorité des internautes, les évolutions vers des communes nouvelles ne devraient pas se faire sans le plus large accord acté de la population.

 

 

 

Fongauffier-sur-Nauze.


Résultats : Pour créer une "commune-nouvelle" à votre avis :

Seuls les maires et leurs adjoints doivent piloter les projets, car ils sont les mandataires les plus représentatifs de la population. : 2 votes ( 8 % )

Tous les élus municipaux devraient avoir "voix au chapitre"; ils ont été élus pour cela. : 4 votes ( 17 % )

Toutes les forces vives devraient y être associées. : 7 votes ( 29 % )

Une consultation, la plus affinée possible, par secteurs et par quartiers, devrait être ouverte, par exemple, par la voie réfendaire locale. : 11 votes ( 46 % )

Je n'ai pas le moindre avis sur ce sujet. : 0 votes ( 0 % )

Au total : 24 votes


Val-de-Nauze.


Résultats : Pour créer une "commune-nouvelle" à votre avis :

Seuls les maires et leurs adjoints doivent piloter les projets, car ils sont les mandataires les plus représentatifs de la population. : 0 votes ( 0 % )

Tous les élus municipaux devraient avoir "voix au chapitre"; ils ont été élus pour cela. : 0 votes ( 0 % )

Toutes les forces vives devraient y être associées. : 0 votes ( 0 % )

Une consultation, la plus affinée possible, par secteurs et par quartiers, devrait être ouverte, par exemple, par la voie réfendaire locale. : 2 votes ( 100 % )

Je n'ai pas le moindre avis sur ce sujet. : 0 votes ( 0 % )

Au total : 2 votes

 

Ce qui globalement indique :

 7,69 % des internautes estiment que seuls les maires et les maires-adjoints  devraient piloter les projets.

15,38 % pensent que ces projets devraient être portés par tous les élus municipaux.

26,92 % estiment que l'ensemble des forces vives devrait y être associé.

50 %  opineraient pour que l'ensemble de la population soit consulté, par exemple par la voie référendaire locale.

 

 

 



28/08/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres