Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Forte houle sur le comité des fêtes !

BELVÈS

 

Vendredi 14 Novembre s'est tenue à la mairie l'assemblée générale du comité des fêtes présidé par René Barde. Au printemps dernier l'association avait souffert de troubles post-électoraux et ce n'est qu'à la veille des premières festivités estivales, en juillet, qu'elle s'était donné ce président, par ailleurs leader de l'opposition municipale. Il fallait absolument sauver la saison, il s'agissait d'une personne ayant un savoir faire en la matière, et pour la majorité il ne pouvait s'agir que d'une solution temporaire en attendant une remise à plat totale à l'assemblée d'automne, laquelle devait ramener sérénité et calme au village. Cependant dès l'entrée dans la salle bien remplie on était bien obligé de remarquer une disposition clanique d'un public sans doute déjà prêt à en découdre. C'est ainsi qu'au lieu de construire les belvésois se sont offerts une troisième mi-temps électorale... pas forcément de bon augure pour l’avenir.

 

P1230557.jpg

 

La tumultueuse renaissance du C.D.F fut acquise au forceps. Quelques mois avant les municipales, après le retrait de Françoise Laréquie, les candidats à la reprise ne se bousculaient pas au portillon. 

 

Pourtant tout avait bien commencé avec une présentation très professionnelle du bilan moral, à chaque manifestation rappelée était annexée une synthèse constructive des points positifs, des points à améliorer et de ceux qui étaient négatifs. La fête médiévale fut un grand cru connaissant un succès indéniable, le président remercia chaleureusement tous ceux qui l'ont aidé: collectivités, gendarmerie, pompiers, personnel communal, les nombreux bénévoles, l'hôpital pour le prêt de salles au dernier moment... Les deux brocantes furent elles aussi bien réussies. Le budget présente certes un bilan négatif de 4196 € pour 25495 € de dépenses, 2500 € d'investissements, 23799 € de recettes. Un déficit qui s'explique par une moindre participation des partenaires habituels qui n'ont pas été démarchés, par la perte du gain du repas populaire du 14 Juillet, et par un retard de versement de 50% de la subvention communale. La trésorerie demeure saine.

 

P1230558.jpg

 

L'échange fut vigoureux. Christian Léothier voudrait  obtenir la quadrature du cercle en misant sur un C.D.F apolitique. 

 

La salle a commencé à s'enflammer lorsque le président a commencé à amorcer la préparation de 2015. Le maire a demandé que l'on fasse un comité qui soit apolitique réunissant des personnes des deux bords particulièrement des jeunes. Dans cette direction Cédric Tillos a été le seul à formuler des propositions concrètes visant à éviter que l'on s'achemine vers deux associations. S'en est suivi un climat houleux fait d'invectives, décourageant les bénévoles qui les uns après les autres ont quitté les lieux sans qu'une solution se fasse jour Le comité des fêtes n'aura pas été le fédérateur de toutes les volontés... à suivre.


Texte et photos Bernard Malhache.



16/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres