Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Josselyn chez nos voisins lindois

 

 

Aller à Lalinde ce n'est tout de même pas la mer à boire ; c'est juste la Dordogne à traverser.

 

 

Cette vénérable bastide fut anglaise. En 1267 Henri III estimait que la souveraineté des terres lindoises, sur la limite naturelle de notre fleuve, échoyait à  sa couronne plantagenaise .

 

Josszelyn Dorangeon.jpg

Josselyn Dorangeon,

photo Pierre Fabre

La Guerre de cent ans, le 17 juillet 1453 a vu la défaite du terrible John Talbot à la bataille dite de Castillon. Elle mit progressivement un terme à trois siècles d'autorité anglaise. L’Aquitaine était devenue anglaise, en 1152, par le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri II de Plantagenêt rattachant ainsi l’Aquitaine au royaume Anglo-angevin

En fait c'est dans la plaine de Colles, de nos jours territoire de la commune de Lamothe-Montravel, que John Talbot, comte de Shrewsbury, qui commandait l'armée anglaise trouva la mort. Son corps fut déposé dans la chapelle Notre-Dame-de-Colles avant d'être rapatrié en Angleterre pour être inhumé en l'abbaye de Witchurch.

 

Aujourd'hui Lalinde n'est plus coiffé de l'étendard de la Maison d'Angleterre mais, après avoir arboré la Bannière de France, hisse nos couleurs républicaines.

 

Manifestement ce n'est pas à un cours d'histoire que Josselyn vous invite ce samedi mais pour son concert "Petit loup". Ce sera vraisemblablement une symbiose entre les deux rives de la Dordogne.

 

Symbiose Josselyn.jpg

 



17/01/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres