Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

La Dordogne loin de l'étiage.

 

SIORAC-en-PÉRIGORD / Le COUX.

 

CIMG2228.JPG

 

 

 

Les couronnes des piles, depuis près d'un siècle, sont les témoins visuels et pratiques du niveau. Photo, du 26 juillet, Pierre Fabre.

 

 

 

Quand le soleil de Messidor s'invite pour un franc premier mois estival, le niveau de la Dordogne baisse sérieusement. Cette année, après un printemps bien humide, ce niveau a eu bien du mal à s'approcher de l'étiage et, probablement, il ne l'atteindra pas.

 

Depuis que notre fleuve est régulé par ses puissants barrages, on a l'habitude d'entendre en commentaire du niveau, "ce sont les barrages" ! C'est, bien entendu, en partie, vrai, mais quand la canicule et la sécheresse s'installent, le niveau baisse inexorablement.

 

Cette année, le courant demeure fort. Les baigneurs sont néanmoins contents. L'eau se présente claire et, pour cette fin juillet, n'est pas du tout froide.



30/07/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres