Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le pèlerinage laïque du chemin de la mémoire.

Le 24 juin 1944 les barbares nazis abattaient lâchement les partisans en Val de Nauze à Landrou et à Fongauffier. Ces valeureux partisans, depuis trois ans, sont honorés le 27 mai à Fongauffier. Les valets du sinistre maître du Reich, dans leur fuite, n'en sont pas restés là. Ils ont poursuivi leur basse besogne en terre de confluence.

 

CIMG8814.jpg

Jean-Marc Maury, président de l'ANACR du Bugue, a parfaitement guidé sur ce chemin de la mémoire. 

 

Dimanche 28 juin les adeptes du devoir de mémoire ont suivi le chemin des stèles qui de Limeuil à Journiac, en passant par Le Bugue, La Menuse et les Landettes  rappelle les basses œuvres de la soldatesque du führer.

 

CIMG8798.jpg

J-Claude Hervé, maire de Limeuil, avant le fleurissement de la plaque de X. Chateauraynaud fusillé là le 23 juin 1944.

 

Lors de cette matinée, fortement ensoleillée, il fallait commémorer le sacrifice de tous ces partisans lâchement abattus les 23 et 24 juin 1944. J-Claude Hervé, maire de Limeuil, Bernard Crouzet, maire-adjoint du Bugue, il remplaça Jean Montoriol empêché, Jean François Autefort, maire de St Félix de Reilhac et Michel Bouynet, maire de Journiac, tour à tour, au piédroit des stèles et mémoriaux de leur commune, ont pris la parole pour situer l'historicité de la barbarie nazie.

 

CIMG8807.jpg

Le gendarme Amédée Pirodeau, au Bugue, a donné de belles lettres de noblesse à la gendarmerie. Il a été fusillé le 23 juin 1944. Marcel Berger, porte-drapeau, Bernard Crouzet, maire-adjoint et le major Daniel Labarre.

D'autres gendarmes ont payé de leur vie leur courageuse "désobéisance" à l'ignominie. . Plus loin de nous un autre gendarme, à Rouffignac, a connu le même sort.

Rappelons que le marachal des logis chef de Belvès, le populaire X Dubos a entretenu des rapports complices avec la Résistance. Il s'est livré, avec une postière de la Résistance, à d'audacieuses interceptions.

 

On pouvait remarquer  la présence de jeunes porte-drapeaux. Ils donnent à ces chemins de la mémoire une espérance de persistance pour l'avenir.

 

CIMG8846.jpg

 

 

Aux Landettes Claudie Ruaud et, au pied du monument aux morts de Journiac, Gilbert Dulac, ont pris la parole pour la FNACA. J-Paul Bedoin,  le secrétaire départemental, ne pouvant être simultanément dans le bois de Durestal et à Journiac.

 

100_2244.jpg

Prise de parole de Gilbert Dulac. Photo Isabelle Talet/Thierry Esnault.

 

CIMG8847.jpg

Le pèlerinage laïque s'est achevé au monument aux morts de Journiac. Michel Bouynet a bouclé cette manifestation en lisant le message du secrétaire d'état adressé pour le 27 mai. 

 

Photos Pierre Fabre. 



01/07/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres