Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le secret de Polichinelle en passe d'être levé.

 

Les connexions au blog, dont le nombre a doublé,  indiquent que les élections municipales constituent un thème qui intéresse beaucoup la population. Pour donner les informations que les internautes attendent il faut que celles-ci soient dûment communiquées par les candidats eux-mêmes ou que les publications officielles soient enregistrées.

Pour l'heure certains catalyseurs traînent la patte et reportent, de semaines en semaines, leur communication 

 

Urne.jpg

 

Après le 6 mars, 18 h, le secret de Polichinelle qui plane, pour certaines candidatures, sera levé.

On notera que pour être élu, bien entendu, il faut être éligible et, obligatoirement, avoir déposé sa candidature.

Pour les communes de 1 000 habitants et plus, Belvès et Siorac, c'est un scrutin de liste. On ne peut que voter pour une liste entière ou voter blanc ou nul.

Une proportionnelletronquée à l'envi puissance X, écartant au maximum les minorités, sera la règle. Dans la réalité une bien timide mesure ; ainsi à Belvès, avec deux listes en présence, en imaginant une égalité approximative, une liste obtiendrait 12 sièges et l'autre 3. Ce sont les mathématiques modernes revues et corrigées par les preux de l'équité ; brillantissimes cerveaux scientifiques solfériniens.

Dans les petites communes nous perdons la latitude de voter pour un citoyen non candidat mais, là où il y aura plus de candidats que de sièges à pourvoir, on a bien voulu nous laisser la latitude de panacher. Nous gardons, encore, le droit de ne point voter pour un, ou plusieurs, candidat(s) qui n'a ou n'ont pas notre adhésion. Ce sport favori, de certains de nos concitoyens, n'est pas encore prohibé dans les campagnes. Ainsi on peut voter pour un seul candidat mais si l'on panache  gare aux dépassements, ils entraînent la nullité.

 

Les règles d'éligibilité (Code électoral, articles L.255-2 à L.255-4) demeurent identiques tant pour les candidats qui ont qualité d'électeurs dans la commune que pour ceux, électeurs dans une autre commune, qui par le truchement d'une inscription au rôle des contributions directes, ou d'un document notarié, peuvent prétendre être candidats.



01/03/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres