Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Les lieux-dits sont les fanaux de nos campagnes.

IMG_3668

 

Non nous n'étions pas mille et cent mais, tout de même, nous étions une grosse trentaine à penser que nos lieux-dits cimentent notre tissu sociétal. Photo Michel Ribette

 

Nos lieux-dits jalonnent nos campagnes, non comme les bornes circonscrivent les routes, parce que tous apportent leur note d'originalité, d'intrigue ou de curiosité soit historique, géographique ou autre.  Bien des lieux-dits, comme les villes et les bourgs, certes, ont, en onomastique,  la même forme Les Moulins-Vieux, les Bos, les Tuilières, etc. Chacun a son histoire propre et s'inscrit dans l'immense encyclopédie de nos campagnes.  Quand dans notre bassin de vie on parle de Ste Foy on pense, spontanément, à Ste Foy-de-Belvès et pas à Sainte Foy-les-Lyon, commune 200 fois plus peuplée, tout comme quand nos braves monplaisanais ou sagelacois parlaient du Moulin rouge ils se cantonnaient aux berges de la Nauze et l'imagination ne voguait pas au pied de Montmartre.

Quand nos aînés s'identifiaient* ils disaient qu'ils étaient des Maroux, de Lolivarie, de Bonarme, de Babiot ou de Capelou… Tous se comprenaient. Ils étaient fiers de leur embasement et c'est un peu par cette fierté patrimoniale que la conservation de nos microtoponymes est venue jusqu'à nous.

 

Avouez que c'est plus humain et précis que de dire il habite sur la 5ème avenue…

 

 * Dans le langage courant de notre terroir on disait parfois, même souvent, elle ou il sort des Pouges**, très belle figure, peut être perçue un peu naïve par les "mondains", de rattachement à nos racines aux lieux de nos ancêtres.

** Les Pouges, ou Pougets sont dans nos terres occitanes des mamelons ou petits reliefs.

 

______

 

De chaleureux remerciements vont à l'éxécutif municipal belvésois, représenté par Nathalie Garrigue, première maire-adjointe, à Claudine Marty qui fut l'assembleuse photographique de cette animation, à Pierre, son époux, qui en fut l'opérateur, à René Barde, conseiller communautaire qui honora cette rencontre de sa présence, à Bernard Malhache qui apporta son concours médiatique, au public dont certains venaient de Sarlat, Cénac ou St Laurent, et, naturellement, à Michel Ribette, le président de l'A.B.C, qui en fut le promotteur.

 

 

 

P1560046 (2)

 

Pendant la projection. Photo © Bernard Malhache



17/11/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres