Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Les plaques de l'allée Joséphine Baker ont été dévoilées.

 

 

 

 

 

Avant.jpg

 

 

La voie baptisée en présence d'Akio Bouillon et d'Angélique de La Barre de Saint Exupéry, propriétaire du château des Milandes. Photo © Bernard Malhache.

 

"J'ai deux amours", chanson inoubliable de l'artiste résistante, a été l'accompagnement de la découverte de la plaque, en face du rond-point de la Résistance, par Amélie Vadon et Tilan Connant, conseillers départementaux juniors.

 

 

J’ai deux amours est une chanson créée en 1930 par Joséphine Baker, avec des paroles de Géo Koger et d'Henri Varna sur une musique de Vincent Scotto.

La revue Paris qui remue du Casino de Paris ayant lieu en même temps que l'Exposition coloniale, célébration grandiloquente de l'empire colonial français, le thème du spectacle fut tout trouvé.

... Vincent Scotto écrivit pour Josephine Baker J'ai deux amours, jouant à la fois sur son statut exotique d'étrangère et sur son attachement profond à sa ville adoptive. C'était la première fois que Joséphine chantait en public et le succès fut immédiat. J'ai deux amours devint par la suite sa chanson fétiche.

Après-guerre, Joséphine Baker, qui avait pris ses distances, au propre et au figuré, avec les États-Unis, modifia légèrement le deuxième vers du refrain : « J'ai deux amours, mon pays c'est Paris… ».

La chanson a notamment été reprise en 2004 par Madeleine Peyroux dans son album Careless Love, et en 2005 par Dee Dee Bridgewater dans son album J'ai deux amours. En France, le titre est interprété par la chanteuse ZAZ dans son album PARIS, sorti en 2014. Le chanteur allemand Max Raabe a enregistré la chanson avec un texte allemand dans son album Über das Meer sous le titre Ich bin ja nur eine Laune von dir.

La version originale de Baker a été utilisée dans le film On connaît la chanson d'Alain Resnais en 1997 : le film commence par un coup de fil reçu d'Hitler par Von Choltitz, gouverneur du « Groß Paris », avec pour ordre de détruire la capitale. Tiraillé par le doute, il enchaîne aussitôt par J’ai deux amours. "Source Wikipédia"

 

 

Après.jpg

 

Photo © Bernard Malhache. 

 

 

 

___________

 

 

https://www.francebleu.fr/infos/societe/dordgne-le-village-de-fongauffier-rend-hommage-la-resistante-jospehine-baker-1464364987

 

 

___________

 

Dans la semaine, le blog fera revivre les temps forts de cette très belle journée remplie d'émotion.



28/05/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres