Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Sagelat vient de perdre sa doyenne.

 

 

 

Sagelat vient de perdre sa doyenne hier, vers 7 h 30. Andrée Passerieux-Lafon, depuis bientôt dix ans, s'était retirée dans une maison de retraite, dans la banlieue bordelaise, à Fargues Saint-Hilaire.

 

Andrée vit le jour, le 25 mai 1916, à Sagelat. Elle épousa, le 3 juin 1937, André Lafon, un Carvésois.

 

Les Lafon qui ont passé leur vie à Pessarni ont eu trois enfants ; Yveline, René et Fernand. Andrée Lafon fut trois fois grand-mère et arrière grand-mère par deux fois.

Fernand, dans des conditions fort dramatiques et douloureuses, décéda en 1976 et Yveline nous a quittés le 22 juillet 2004.

 

 

Une émouvante photographie inter-générationnelle. Noémie et sa bisaïeule.

 

Andrée connaissait bien toutes les familles de son bassin de vie, qu'elles soient sagelacoises, saint germinoises, carvésoises ou sioracoises, et elle était appréciée par toutes et par tous.

 

C'est naturellement à Sagelat qu'elle reposera dans la sépulture de famille. La cérémonie d'adieu aura donc lieu ce mercredi 29 février, à Sagelat, à 16 h 30, où l'on se réunira.

 

 

Les Lafon ont toujours eu des relations amicales et chaleureuses avec leurs voisins. Cette image date d'une vingtaine d'années. Leurs voisins néerlandais venaient leur présenter leur fille.

 

À titre personnel je voudrais réitérer à la famille de René Lafon, mon meilleur ami, un ami de toujours, toute ma sympathie. René a été un exemple eu égard à l'attention qu'il apporta à notre doyenne et à l'appui qu'il lui donna au cours des multiples épreuves douloureuses qu'elle dut affronter.

 

Pierre Fabre.

 



27/02/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres