Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Un conflit social dans l'impasse.

 

 

Ambiance lundi matin à la gare Saint-Jean de Bordeaux, avec la présence de plusieurs agents SNCF mobilisés.

 

Image "Sud Ouest".

 

Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, estime le coût de la grève à 80 millions ... Manuel Valls et le gouvernement ne veulent pas céder. L'examen du projet de réforme devrait donc avoir lieu demain à l'Assemblée nationale.

 

Comme dans tous les conflits tout le monde est pétri de certitude et estime détenir  le juste point de vue. Les choses ne sont pas si simples. Le candidat au baccalauréat tributaire des transports en commun n'a certainement pas le même problème à résoudre que le secrétaire d'état aux transports ni que les syndicalistes qui perçoivent, à tort ou à raison, une dérive sociétale libérale, une de plus.

 

Chargement du sondage


16/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres