Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Un petit déjeuner transcontinental.

 


 

BELVÈS

 

" Le plus beau métier d'homme est le métier d'unir les hommes." Saint Exupéry.

 Dans la salle d'honneur.jpg

 

 

Les collégiens de 5ème du collège Antoine de Saint Exupéry, de Rabat, maîtriseront, plus tard, si ce n'est déjà acquis, l'esprit de cette belle citation de l'écrivain, poète et aviateur français disparu en mer, au large de Marseille, il y a tout juste 70 ans.

 

 

Service.jpg

 Photo Alexandre Gameroff.

 

Ce mercredi 12 février, dans la salle d'honneur de la mairie de Belvès, J-Pierre Lavialle recevait plusieurs dizaines de collégiens pour un petit déjeuner réunissant les élèves de Rabat et les collégiens de Pierre Fanlac.

 

 
Le maire offre un souvenir livresque.jpg

Le maire qui intervenait là, peut-être, pour la dernière fois, dit tout le plaisir qu'il avait de réunir des collégiens de ce séduisant pays et salua le soleil qui donnait à nos vieilles pierres ocre toute leur couleur.

 

 

Amina Boudour cl Le Barbier et Patrice Bourgeix.jpg

 

Amina Boudour, Claudine Le Barbier et Patrice Bourgeix. 

 

Claudine Le Barbier expliqua qu'en France c'est le conseil général, qu'elle représentait, qui est le gestionnaire des collèges. Elle dit aussi combien elle appréciait cet échange.

 

CIMG4406.jpg

 

On notera que les collégiens étaient encadrés par Amina Boudour et Patrice Bourgeix, pour St Exupéry, Christophe Taulut, principal, Philippe Maradènes, principal adjoint, Marie Mauret, professeur de musique et Catherine Chastrusse professeur d'arts-plastiques. La conceptrice de l'échange, à Belvès, est Jocelyne Colonna, professeur d'histoire-géo.

 

Patrice Bourgeix Cl Le barbier princip J-P Lavialle et Amina Boudour.jpg

Patrice Bourgeix, Claudine Le Barbier, Christophe Taulut, J-P Lavialle et Amina Boudour.

 

Après le petit déjeuner les 56 élèves sont partis découvrir Belvès. Pour les Marocains c'était naturellement une découverte et, pour certains Belvésois, une redécouverte ou un enrichissement.

 

Les 1373 Km qui séparent Rabat de Belvès, lors de ces échanges, ont été anéantis.

 

Texte et photos Pierre Fabre.

 

________________________________________

 

 

En cours.

 

Passeport pour la Tchékhovie.

Les doyens.

Siorac attend Serge Utge-Royo.

Les sédiments de la Nauze.

La pré-campagne.

Une embellie météorologique en vue.

Beaucoup d'anniversaires ce 19 février.

 

 



12/02/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres