Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Un téléthon légèrement hypothéqué par les évènements.

 

SAGELAT

 

CIMG9928.JPG

 

 

Le Téléthon, à Sagelat, a réuni une centaine de personnes. Marie-Noëlle, à droite sur l'image, a chaleureusement félicité les personnes venues à ce Téléthon qui a, un peu, souffert des événements et de quelques absences imputables à des aléas incontournables. 

 

CIMG9930.JPG

 

Olivier et Joël avant le lâcher de ballons.

 

CIMG9940.JPG

 

La salle était bien occupée par les convives. 

 

CIMG9942.JPG

 

Des artistes bénévoles ont donné de l'ambiance. Pierre Melotti a rappelé que les supports qu'il a placés dans la salle venaient des Z'Igolos.

 

CIMG9962.JPG

 

 

Marie Octobre a dédié son tour de chant aux victimes des attentats.

 

 

 

CIMG9953.JPG

 

 

Christian, appelé par Pierre, avant de chanter "La Montagne" est revenu avec une chanson de Bourvil et une chanson du Pays basque.

 

 

Annick chante ''Le temps des cerises''.jpg

 

 

''Le temps des cerises'' suscite toujours beaucoup d'émotion. Annick est montée sur les planches et a accompagné les musiciens. N'oublions pas que cette chanson, pleine de poésie, écrite par Jean-Baptiste Clément, en 1866, mise en musique par Antoine Renard, en 1868, est l'hymne de la Commune de Paris. Celle-ci fut réprimée, en 1870, dans le sang, par le sinistre Adolphe Thiers qui envoya les Versaillais assassiner les partisans de cette fronde plébéienne.

 

CIMG9944.JPG

 

 Tout aussi poétique ''L'eau vive'' de Guy Béart nous plonge dans une douce mélodie. 

 

 

 

CIMG9957.JPG

 

C'est Gisèle qui a donné, à 5 grammes près, le poids du jambon. 

 

CIMG9946.JPG

 

 

Manon devant les dessins des écoliers qui ont souligné l'horreur de la barbarie.

 

CIMG9972.JPG

 

 Les ballons, l'an dernier, sont partis vers les Pyrénées. Cette année, ils sont allés vers le Massif Central.

 

CIMG9984 (2).JPG

 

 On est revenus à l'école. Maître Capello s'en est donné à coeur joie.

 

CIMG9988.JPG

 

Il fallait bien départager les égalités. 

 

CIMG9985.JPG

 

 

Dictée de vocabulaire et de syntaxe. Cette fois, Francis a envoyé le bouchon...  un peu loin. Mercredi 2 décembre, à 20h30, à la mairie de Belvès, les adeptes de la dictée auront un texte plus facile à considérer et souffleront... un peu. 

 

Ce n'était pas du tout un texte de dilettante. Personnellement, j'ai eu honte de ma copie. Après avoir retranché deux fautes imputées à tort, il m'en reste tout de même 10. La sévérité de la correction fut sans tendresse; il n'y a eu que des fautes entières, même pour un accent oublié ou inversé.

Les meilleures copies, Odette  et Chantal, habituées des podiums, avec ''seulement'' huit fautes, ont largué la gent masculine écrasant... les mâles accents.

 

On notera, mais c'est une tradition, que les dames s'imposent. Saluons la brillance habituelle de la jeune Manon.

 

Dans le blog de jeudi, on vous donnera les deux dictées de ce téléthon ''nauzéen'' automnal.

 

  

CIMG9991.JPG

 



30/11/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres