Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

André Gipouloux fut le co-fondateur de l'Imprimerie du Progrès.

 

BELVÈS

 

André Gipouloux en famille.jpg

 

André Gipouloux, au centre, avec ses fils, petit-fils et arrière petit-fils.

 

 

André Gipouloux est décédé samedi 21 septembre. Il allait avoir 90 ans en décembre.

Josette, sa maman, tenait une librairie papeterie sur la place d'armes à Belvès et l'imprimerie du Progrès, familiale à l'époque, était au sous-sol.

Il était imprimeur et c'est ce qui lui a permis de partir en Afrique à Bamako (Mali, ex Soudan français à l'époque) avec son épouse Marie Madeleine et leur fils Christophe.

À leur retour à Belvès, dans les années 60, André a été malade et est resté deux ans dans un sanatorium de la région bordelaise.

À sa guérison, il s'est lancé dans la représentation en articles et cadeaux publicitaires et il a démarré avec une 2 cv.

Il a vraiment progressé dans son métier dans les années 65/70 notamment grâce à la mode des porte-clés publicitaires. Il a pris sa retraite à 65 ans.

 

Il avait un grand amour pour Belvès et le Périgord noir et n'a jamais voulu en repartir.

Il a eu le grand bonheur de revoir ses arrière-petits-enfants, le matin même de son départ.

 

J'ajouterai qu'il était une figure incontournable de Belvès et que l'on avait un réel plaisir à le rencontrer tant il était aimable et souriant avec chacun.  Il avait le souci des autres plus que de lui-même.

 

Propos recueillis auprès de son fils.

 

Brigitte Lacroix.

 

Les obsèques d'André Gipouloux auront lieu ce mercredi à 9 h à l'Église de Belvès.

 



22/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres