Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Bien ou mal... on a voté !

 

Les résultats de l'élection présidentielle 2012.

 

Monplaisant (24170)

Les résultats du premier tour

 

Inscrits  211
 
Votants  186 / 88,15%
  Blancs et nuls  3 / 1,61%
 
Exprimés  183 / 98,39%
 

 

Abstention 25 / 11,85%
 
 

 

 

 

 

Total de la mouvance des sociaux-libéraux 65 voix, 35,52 % des exprimés. 

 

François Hollande
34,97%
64 voix

 

Eva Joly

0,55%

1 voix

 

 

 

 

 

Total de l'extrême droite populiste et de la droite souverainiste, 41 voix.

22,41 % des exprimés.

 

Marine Le Pen
20,22%
37 voix

  

Nicolas Dupont-Aignan

2,19%

4 voix

 

 

Nicolas

SARKOZY

17,49%

32 voix

 

 

Jean-Luc Mélenchon

15,30%

28 voix

 

 

François Bayrou

7,65%

14 voix

 

 

 

 

Total de l'extrême gauche : 2 voix et 1,09 %.

 

Nathalie Arthaud

1,09%

2 voix

 

Philippe Poutou

0,00%

0 voix

 

 
 

Jacques Cheminade

candidat "inclassable"

0,55%

1 voix

 
 
 

 

Monplaisant : vote au 2nd tour de la présidentielle 2007

 
Inscrits  198
 
Votants  181 / 91,41%
  Blancs et nuls  4 / 2,21%
 
Exprimés  177 / 97,79%
 
Abstention 17 / 8,59%
 

 

 

Ségolène Royal
58,76%
104 voix

Nicolas Sarkosy
41,24%
73 voix

 

  

Monplaisant : vote au 1er tour de la présidentielle 2007

Inscrits  198
 
Votants  186 / 93,94%
  Blancs et nuls  3 / 1,61%
 
Exprimés  183 / 98,39%
 
Abstention 12 / 6,06%
 
 

 

 

 

 

 

Centre gauche mitterrandiste 68 voix, 37, 16 %. 

 

Ségolène Royal
33,88%
62 voix

 

Dominique Voynet

2,19%

4 voix

 

 

José Bové

1,09%

2 voix

 

 

 

 

 

 

 

Droite classique 46 voix, 25,14%. 

 

Nicolas
SARKOZY
22,95%
42 voix

 

Frédéric

NIHOUS

2,19%

4 voix

 

  

 

 

 

 

 

 

Extrême droite populiste et souverainiste, 27 voix et 14,96 %. 

 

Jean-Marie Le Pen

10,93%

20 voix

 

 

Philippe de Villiers

3,83%

7 voix

 

 

 Le "centre".

  

François Bayrou

12,57%

23 voix

 

 

 

 

 

Extrême gauche 11 voix, 6,01 %. 

 

Olivier

BESANCENOT

5,46%

10 voix

 

Arlette

LAGUILLER

0,55%

1 voix

 

 

 

 

 

 

 

Gauche laïque et républicaine, 8 voix et  4,38 %. 

 

Marie-George Buffet

3,83%

7 voix

 

Gérard Schivardi

0,55%

1 voix

 

 
  

Sagelat (24170)

 

Les résultats de l'élection présidentielle 2012

 

 

Les résultats du premier tour

Inscrits  252
 
Votants  214 / 84,92%
  Blancs et nuls  2 / 0,93%
 
Exprimés  212 / 99,07%
 

 

 

Abstention 38 / 15,08%
 

 

 

 

 

Total de la mouvance des sociaux-libéraux 65 voix, 30,66 % des exprimés. 

 

François Hollande
29,72 %
63 voix

 

Eva Joly

0,94 %

2 voix

 

 

Jean-Luc Mélenchon

23,11 %

49 voix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Total de l'extrême droite populiste et de la droite souverainiste, 36 voix.

16,98 % des exprimés.

 

Marine Le Pen
15,09 %
32 voix

  

Nicolas Dupont-Aignan

1,89 %

4 voix

 

 

Nicolas

SARKOZY

16,51 %

35 voix

 

 

 

 

François Bayrou

10,85 %

23 voix

 

 

 

 

Total de l'extrême gauche : 4 voix et 1,89 %.

 

Nathalie Arthaud

0,94  voix

 

Philippe Poutou

0,94 %

2 voix

 

 
 

Jacques Cheminade

candidat "inclassable"

0,55%

1 voix

 

 

 

 

Sagelat : vote au 2nd tour de la présidentielle 2007

 
Inscrits  269
 
Votants  241 / 89,59%
  Blancs et nuls  7 / 2,90%
 
Exprimés  234 / 97,10%
Abstention 28 / 10,41%
 

 

 

 

Ségolène Royal 61,97%, 145 voix.

 

Nicolas Sarkozy 38,03%, 89 voix.

 

 

 

 

  

Sagelat : vote au 1er tour de la présidentielle 2007

Inscrits  269
 
Votants  239 / 88,85%
  Blancs et nuls  4 / 1,67%
 
Exprimés  235 / 98,33%
 
Abstention 30 / 11,15%
 

 

 

 

 

 

Centre-gauche mitterrandiste 87 voix, 37,03 %. 

 

Ségolène Royal
33,62%
79 voix

 

 

José Bové

2,98%

7 voix

 

Dominique Voynet

0,43%

1 voix

 

 

 

 

 

Droite classique 54 voix, 22,98 %. 

 

Nicolas Sarkozy
21,28%
50 voix

 

Frédéric Nihous

1,70%

4 voix

 

  

Le "centre".

 

François Bayrou

14,47%

34 voix

 

 

 

 

L'extrême droite nationaliste et souverainiste, 30 voix, 12,77 %.

Jean-Marie Le Pen

9,79%

23 voix

Philippe

de Villiers

2,98%

7 voix

 

  

 

 

 

 

L'extrême gauche 18 voix, 7,66 %.

 

Olivier Besancenot

6,38%

15 voix

 

Arlette Laguiller

1,28%

3 voix

 

 

 

 

 

Gauche laïque et républicaine 12 voix, 5,11 %. 

 

Marie-George Buffet

4,68%

11 voix

 

Gérard Schivardi

0,43%

1 voix

 

 
 
 

 

L'assemblage des résultats monplaisanais et sagelacois, ce qui correspond, grosso modo, au secteur géographique du moyen Val de Nauze mis en relief par ce blog, donne le bilan suivant :

 

Inscrits 463, votants 400, exprimés 395.

Hollande 127, 32,15 %, Mélenchon 77, 19,49 %, Le Pen 69, 17,47 %, Sarkozy 67, 16,96 %, Bayrou 37, 9,37 %, Dupont-Aignan, 8, 2,03 %, Arthaud 4, 1,01 %, Joly 3, 0,76 %, Poutou 2, 0,51 %, et Cheminade 1, 0,25 %.

 

Depuis l'installation de la Vème République, ici comme ailleurs, souvent, bien souvent, trop souvent, on ne vote plus pour mais on vote contre, ce que certains appellent "le moins pire", pour éviter "l'autre".

 

Si l'on apparente les strates par pôle on peut remarquer l'émergence du centre gauche mitterrandiste, avec Hollande-Joly. Certes il caracole en tête mais ne réussit pas à atteindre le tiers des exprimés. La gauche authentique frôle, mais n'atteint pas, les 20 %. Affligeant et inquiétant, pour les valeurs historiques et républicaines de notre Périgord, on voit le pôle extrémiste de droite populiste, vecteur de xénophobie haineuse, avec 17,47 %, devançant la droite traditionnelle, sur le podium. La sensibilité centriste, considérée -à tort ou à raison- démocrate-chrétienne,  ne parvient pas à un score à deux chiffres.

 

L'extrême gauche peine, désormais, à figurer dans la lisibilité des résultats.

 

Les suffrages divers, parfaitement respectables, traduisent un désir de pluralité salutaire à la vie d'une démocratie plus que malmenée par des règles iniques favorisant, sous des prétexes plus que hautement fallacieux, l'écrasement, voire l'éradication, des minorités.

 

La projection des résultats semble bien nous acheminer vers une hégémonie sans précédent ; avec une totale maîtrise des leviers, sans partage ni contre pouvoir, par une sensibilité en deçà du tiers des exprimés. Pour notre région on voit mal pointer un rééquilibrage nuançant la plus forte hégémonie, depuis le second coup d'état des Bonaparte, et si, après la disproportion nationale effarante nos instances régionales et départementales ne deviennent pas monocolores elles s'en approcheront de très près. D'aucuns trouvent ce phénomène acceptable, voire séduisant, d'autres, à juste titre, s'en inquiètent.

 

Si l'on se livre à une comparaison, pour le moins hasardeuse, on peut penser que, sauf une extraordinaire surprise, les exécutifs municipaux ne devraient pas changer de mains.

 

Enfin, pour la petite histoire, on notera que la vague déferlante du centre-gauche, curieusement, à Sagelat, dans son terreau, faiblit au profit de la gauche authentique qui reprend des couleurs sans, pour autant, retrouver la première place permanente perdue depuis l'ère mitterrandiste.

 

Pierre Fabre.






23/04/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres