Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Bienvenue à... l'hiver !

 

 

 

 

On ne peut pas dire que l'hiver soit la saison la plus agréable de l'année. Elle nous est cependant nécessaire et, par ailleurs, elle est souvent, à tort, perçue comme une saison de léthargie. C'est, cependant, au cours de l'hiver calendaire qu'éclosent nos premières fleurs que la nature se donne une reviviscence porteuse de tout l'espoir des saisons à venir.

Bien au-delà des images négatives que cette saison nous donne, avec ses incommodités neige, verglas, vents cinglants, pluies froides, sachons accueillir cette saison, que nos ancêtres avaient imaginée dans le calendrier avec les substantifs de Nivôse, Pluviôse et Ventôse, avec tous les égards dus à cette saison qui ouvre l'année nouvelle avec le solstice d'hiver, ce soir à 17 h 11'.

 

P.F

 

 

La plume de Bernard Malhache, dans la presse, salue cette ouverture de l'hiver avec "Lumière et chants au menu samedi"

 

Chorale B.jpg

 

L’Association des commerçants et artisans de Belvès (l’Acab) va frapper un grand coup samedi 21 décembre, de 18 à 20 heures. Elle veut carrément embraser la cité. La population est appelée à éclairer les maisons, tout comme le seront les édifices publics. Des centaines de lampions devraient briller à chaque fenêtre pour le défilé qui se terminera par un vin chaud ou chocolat au goût de chacun, accompagné des gaufres ou crêpes offertes par l’Acab. L’Ensemble vocal de Belvès se joindra à la fête.

Mais tout d’abord, à 16 h 30 la chorale se produira à l’hôpital, accompagnée de quelques élèves de l’école de musique, et chantera pour les résidents. À 18 heures, elle rejoindra le public sous la halle, à l’invitation des commerçants de Belvès et, ensuite, le public sera convié dans la grande salle de la mairie pour une animation musicale, entre chants classiques et airs de Noël, à l’issue de laquelle la municipalité de Belvès offrira un buffet. La chorale sera placée sous la direction d’Andrée Westeel-Bellync avec Anne Derex au piano.

Clin d’œil gourmand

D’autre part, la « bûche de Belvès » sera mise en vedette à cette occasion. Ce patrimoine gastronomique a bénéficié l’été dernier des recherches de Bernard Parisot qui a rendu un hommage à Pierre Lacam, célèbre pâtissier parisien créateur de la bûche de Noël né à Saint-Amand-de-Belvès en 1936.

Sa recette figure sur les invitations lancées par l’Acab pour la Nuit des lumières, mais toute personne qui en a une différente peut la déposer à Presse Papier Belvès (la maison de la presse), elle viendra s’ajouter aux 3 000 recettes consignées dans le « Mémorial de la pâtisserie » de Pierre Lacam.

 

 

Bernard Malhache

 



21/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres