Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Bon anniversaire Françoise.

 Cliquez sur l'image.

 

 

Françoise Labare.jpg
 

 

 

Françoise Dauriat-Labare, lors d'une évolution ferroviaire vers Lutèce, m'a confié, un jour, que son anniversaire souvent, très souvent, passait à la trappe car sa maman, cette charmante personne, au demeurant inoubliable pour celles et ceux qui l'ont connue, nous a quittés beaucoup trop jeune, l'avait mise au monde le jour de la Saint Sylvestre.

 

Je ne voudrais pas avoir la goujaterie indélicate de vous livrer l'âge de Françoise; tant cette cadette paraît toujours d’une extrême jeunesse.

 

Françoise s'applique à contourner les pièges de la redoutable dictée de Francis.

 Je dirais, pour éclairer les passionnés d’histoire, que lorsqu’elle vit le jour le président Blum était à Matignon et notre République cherchait ses marques. La loi sur les conventions collectives venait d’être adoptée. Hélas une nouvelle guerre, celle d’Indochine, ouverte  depuis une huitaine de jours, allait durer plus de sept ans. Le jour de la naissance de Françoise coïncide au tout dernier jour de la présence militaire française au Liban.  

 

Quand Françoise, dans sa préadolescence, filait vers les bancs de l’école elle gravissait la rampe de l’Oratoire avec mes amis Lydie, Raymond et Michel. Au fond des Pénitents ces demoiselles tournaient à gauche, pour accéder au vénérable cours complémentaire, tandis que leurs mâles camarades obliquaient vers la droite par Foncastel et la rue Rubigan.

C’était l’époque où l’on savait regarder les jardins, dire bonjour à leurs maîtres d’œuvre, observer la nature, surprendre par le regard l’escapade fugitive d’un lièvre, observer les oiseaux s’agitant près de leur nid  et bien rire lors des glissades hivernales sur les fortes pentes belvésoises.

Heureux temps.

 

Bon anniversaire Françoise.



31/12/2015
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres