Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Bon anniversaire Paul-Marie.

MONPLAISANT & SIORAC

 

C'est un 26 mars que le Monplaisanais Paul-Marie Chaumel voit le jour, à Belvès.

C'est donc aujourd'hui que ses amis et ses proches peuvent lui souhaiter un bon anniversaire. En qualité d'assembleur des blogs de Fongauffier-sur-Nauze et de Val de Nauze, mais pas seulement, je m'associe à eux pour envoyer à Paul-Marie tous mes voeux pour cette journée. 

 

Paul-Marie, dont les racines paternelles puisent leur vitalité dans le terreau monplaisano-sagelaco-sioracois et, pour son lignage maternel, dans le Salignacois, ne manque pas une occasion pour s'intéresser à la vie de sa commune de Monplaisant où son père, pendant bien des années, a participé à la vie municipale.

 

Il se plait, tout naturellement, sur son belvédère de Fonmorte où il scrute le Val de Nauze et regarde vers Lastrounière ; autre hameau cher aux Chaumel.

 

Paul-Marie est le factotum attitré de la mairie de Siorac et ses concours sont toujours appréciés ; que ce soit pour les divers chantiers municipaux ou pour la logistique des manifestations locales.

 

 

Paul-Marie, le 19 mars, au Monument aux morts de Siorac.

 

Il exporte même son savoir faire de sonorisateur pour couvrir et animer les fêtes de Monplaisant, les 100 Km de Belvès et, chaque année, il prodigue, à Fongauffier, aux compétiteurs les plus vifs encouragements pour affronter les deux deniers kilomètres qui sont, sans aucun doute, les plus pénibles avec l'ultime côte.

 

Paul-Marie a même, bénévolement, permis, avec son matériel, de donner une tonalité remarquable, à Fongauffier, à la cérémonie inaugurale du Mégalithe de la Résistance le 23 juin dernier.

 

Il a, aussi, accompagné la renaissance de la fête à l'ancienne du 26 août dernier. N'oublions pas, non plus, qu'il fut, samedi dernier, le parfait ingénieur du son lors du spectacle Ferrat des "Fers à bras". 

 


 

Que se passait-il quand Paul-Marie venait au monde?

 

Depuis quelques jours, c'était le 18 mars, le premier cosmonaute, Alexis Léonov, s'était soustrait à la Terre. Ce 26 mars il donnait sa conférence de presse. Le 20 mars France Gall venait de gagner le prix Eurovision avec "Poupée de cire, poupée de son". La France ne savait pas encore si son président de la République allait solliciter le renouvellement de son mandat…

 

… et l'histoire, heureusement, ne s'arrête pas là…

 

Pierre Fabre.



25/03/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres