Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

‛Quo bulh.

 

CASTELRÉAL

 

Insigne Castel Réal.jpg

 

Photo Thierry Esnaud. 

 

Quand le leitmotiv "Quo bul" fut imaginé par les partisans on se souciait peu de la graphie orthodoxe occitane qui donne ‛Quo bulh.

 

Tout le monde à Urval -et même à Siorac- à entendu parler de Castel-Réal. Les jeunes galopins, des années 50, dont je fus, ont gravi les pentes sévères de cette colline qui domine la confluence de la Dordogne et du bien modeste Peyrat pour découvrir les reliefs des dernières ruines de cette tour de guet. L'onomastique de Castel-Réal, faut-il le préciser, assemble les substantifs de château et de royal.

 

Castel-Réal.jpg

  

Si Castel-Réal a été un site de surveillance de la vallée de la Dordogne où les envahisseurs  pouvaient, comme les Normands, surprendre nos lointains ancêtres, cette lisière de Bessède, où la forêt primaire rejoint la Dordogne, fut, beaucoup plus récemment, un havre des partisans de ces terres de confluences. 

 

Jean Boussac.jpg

 

Jean Boussac, occitaniste, n'a jamais oublié son hameau de Raunel et les collines sioracoises où il noua de solides amitiés de Résistance. Photo Michel Carcenac.

  

Parmi les partisans locaux deux figures ont marqué la vie frondeuse mais, aussi, la vie locale Jean Boussac et Hubert Magimel. Lequel des deux a imaginé la devise du groupe de Castel-Réal  nous ne pouvons l'affirmer mais "Quo bul" traduisait bien le désir d'en découdre avec l'occupant qu'ils sont allés poursuivre jusque dans ses derniers kystes du Saintonge et à l'île d'Oléron.

 

Hubert.jpg

 

Hubert Magimel. une "figure" sioracoise attachante et inoubliable.

  

Hub Magimel résistant.jpg

 

Passage de "Les combats d'un ingénu". Michel Carcenac.


 

Si Jean Boussac est encore en vie son ami Hubert Magimel, que la plume de Michel Carcenac a immortalisé dans son oeuvre romanesque, nous a quittés, il y a cinq ans, victime indirecte d'une furie de la Nauze. 

 

Thierry Esnaud.jpg

 

 Photo Pierre Fabre.



C'est Thierry Esnault, le jeune porte-drapeau journiacois de l'A.N.A.C.R, phalériste, qui a découvert cet insigne des partisans de Castelréal. 



20/11/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 194 autres membres