Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Chapeau Maître !

 

Au moment où Jacques Vergès s'échappe définitivement qu'il me soit permis de saluer un monument de la défense des causes indéfendables.

 

Jacques Vergès avait toute la stature requise pour défendre les plus odieux personnages qui sont comptables des pires atrocités.

 

Heureusement qu'il y a des avocats pour défendre les plus répugnants individus de la société sinon ce serait, sous la seule présomption de culpabilité, un des derniers repères de la démocratie, plus que malmenée sous la chape des puissants de ce monde, qui s'effondrerait. 

 

Notons que, Paul, son frère jumeau, authentique et inlassable progressiste, éphémère doyen du Sénat, le 23 septembre 2011, fit, pour l'ouverture de l'actuelle mandature de cette assemblée, un vibrant et émouvant discours, de très haut niveau, qui assembla l'humanisme, le particularisme des terres éparses, l'internationalisme et une pertinente interrogation cruciale sur l'avenir de notre planète.

 

P.F



16/08/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 196 autres membres