Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Claudine Le Barbier interpelle le pouvoir sur la pérennité de la transversale Bordeaux-Lyon.

 

 

La voie ferrée au bourg de Saint-Pierre-de-Chignac.

La ligne Bordeaux-Lyon, par Tulle, comporte divers tronçons en voie unique. L'image ci-dessus http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_Coutras_%C3%A0_Tulle#mediaviewer/File:Saint-Pierre-de-Chignac_voie_ferr%C3%A9e.JPG a été prise au coeur du département ; à St Pierre de Chignac. 

 

 

Sandrine Étourneaud, secrétaire du groupe d'opposition du Conseil général de la Dordogne, vient d'adresser au blog le texte de l'intervention de Claudine Le Barbier, lors de la dernière session, immanente à son interrogation sur la pérennité de la ligne ferroviaire Bordeaux-Lyon.

 

________________________________________

 

Monsieur le Président,

 

Hier lors des vœux vous avez rappelé, avec Monsieur le Préfet, l’importance du désenclavement pour notre Département.

A la dernière session, nous avons voté à l’unanimité une motion pour la réouverture de la ligne ferroviaire Bordeaux/Lyon, ligne qui devrait être ré-ouverte en 2015.

On voit bien que les moyens manquent pour réhabiliter le réseau ferroviaire qu’on a laissé se dégrader au fil des années.

On voit bien avec la loi Macron actuellement en discussion à l’Assemblée qu’on cherche des solutions alternatives au transport par rail. Monsieur le Président de la République a vanté, lui-même lors de son passage à Périgueux, les mérites du bus.

Or, le bus apporte moins de vitesse, moins de sécurité (les accidents  de la route ont augmenté cette année) moins de confort aux usagers. De plus le bilan écologique du bus est bien plus mauvais que celui du rail.

Il y a donc une incohérence entre les discours et les décisions prises. Et aujourd’hui on apprend qu’est créée la liaison régulière par bus (Cie Starshipper) Bordeaux/Lyon, à compter du 31 janvier.

Outre les inconvénients précités, je note que cette ligne routière qui s’ouvre passe complètement à côté de la Dordogne. Elle ne passera ni par Périgueux, ni par Thiviers, ni par Mussidan.

 

La Dordogne ne se désenclavera pas de cette façon.

 

 

N.D.L.R. Si les adversaires du chemin de fer cherchaient une méthode , la plus sûre méthode, pour fragiliser les lignes secondaires de chemin de fer on peut dire qu'ils l'ont trouvée avec Emmanuel Macron pour stimulateur.

 

 

La gare de Condat-le-Lardin, localité du Terrassonnais, site papetier, a connu des jours plus optimistes que ceux de notre temps.  http://fr.wikipedia.org/wiki/Gare_de_Condat_-_Le_Lardin#mediaviewer/File:Condat_Le_Lardin_gare_voies_direction_Brive_(1).JPG

 

 

 

Depuis le 20 août 1871, c'est à dire 8 ans après Périgueux-Agen,  Tulle devint le maillon de l'axe Bordeaux-Lyon par Clermont.  Tulle devra attendre le 5 juin 1881 pour l'inauguration de la ligne  vers Meymac.

 

On notera que la ligne Bordeaux-Lyon via Tulle est l'itinéraire le plus court* et dessert les villes du sud du Ventadour avant d'atteindre Clermont. La traversée du Massif Central, zone peu peuplée, se prête mal à de gros flux de voyageurs son l'équilibre budgétaire semble hors de portée. La tentation des décideurs est grande de sacrifier cet axe qui a nécessité tant d'efforts et de réalisations d'oeuvres patrimoniales. Les gigantesques dépenses totalement inutiles et disproportionnées, notamment celles du culte de la présidence de la République, dans le monde ne manquent pas, elles ne s'additionnent pas... elles se multiplient, mais là c'est un autre débat !

 

 

* La transversale ferroviaire Bordeaux-Lyon pouvait, au coeur du siècle dernier, se concevoir par Tulle et Clermont, itinéraire le plus court, ou par Montluçon, itinéraire un plus long mais plus rapide, et enfin par Sarlat, Aurillac, Neussargues et St Etienne, itinéraire quasiment inutilisé de bout en bout à cause des changements.

Vers la fin du siècle précédent la recherche de vitesse plus performante a conduit à remarquer l'itinéraire via Nimes et le sillon Rhodanien ou par Vierzon. Les T.G.V, via Massy, qui imposent un itinéraire bien plus long, ont aussi apporté un sérieux coup à la transversale. 



03/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres