Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Concert du nouvel an.

 

BELVÈS

 

ENTRÉE des ARTISTES 

 

CONCERT du NOUVEL AN.  

 

Retrouvons Hermine Huguenel mezzo-soprano en concert à Belvès accompagnée au piano par Marie-Frederique Couzinet.

 

Vous pourrez consulter les articles élogieux concernant sa carrière sur                              www.hermine-huguenel.com

et avoir la chance de venir l’écouter, le  dimanche 20 janvier, à 15h 45, salle de la mairie à Belvès.

 

       Réservation conseillée au 05 53 31 91 84.

       Entrée : 12€ /   adhérents :10€ / gratuit moins de 16 ans.

 

 

Après ses études de chant au Conservatoire de Périgueux, Hermine Huguenel se perfectionne auprès de Fernand Dumont de l’Opéra de Paris et participe aux Master-Class de personnalités du monde lyrique telles que Michèle Command, Gabriel Bacquier, Henry Runey, Thomas Muraco et Romualdo Savastano de l’Opéra de Rome. Lauréate du concours de Marmande, elle parfait sa formation théâtrale avec Michel Fau et Eric Perez.

Ses qualités vocales lui permettent d’aborder un large répertoire s’étendant des grands rôles de l’opéra baroque comme Ruggierodans l’Alcina de Haëndel et Orphée dans Orphée et Eurydice de Gluck, jusqu’au rôle de Miss Flora dans The Medium de Menotti, en passant par Dorabella dans Così fan tutteAdalgisa dansNormaArsace dans SemiramideAzucena dans Il Trovatore,Charlotte dans WertherDalila dans Samson et Dalila, le rôle-titre de La Grande Duchesse de Gérolstein d’Offenbach.

Depuis 2006, elle a incarné Mercedes dans Carmen, sous la direction de D. Trottein, et Hermia dans Les caprices de Marianne de Sauguet, sous la direction J. Suhubiette, à l’Opéra de Dijon. Elle a interprété Suzuki dans Madama Butterfly en Crête, sous la direction de B. Stanborough, et Flora dans la

Traviata, au festival de Saint-Céré 2007. En novembre 2007, son interprétation de Siébel dans le Faust de Gounod à l’Opéra de Dijon a été saluée par la presse, qui a vu en elle une «véritable révélation...très vocale et très dynamique».

En 2008, ses débuts dans le rôle de Rosine du Barbier de Sévilleau festival de Saint-Céré lui ont valu des critiques unanimement très élogieuses : sa Rosine est «une héroïne attachante, ..., appétissante, rusée, malicieuse», et son interprète révèle «un joli don pour la vocalise rossinienne», avec son «beau timbre de mezzo colorature aux vocalises impeccables» elle «déjoue les pièges du rôle avec  brio»...

Grâce à ses qualités de musicienne, Hermine Huguenel  est également sollicitée pour la création d'œuvres contemporaines comme Cabaret X de Decoust, Les paupières des dormeurs de Jakubowski, le Salve Regina de Von Burden et les Horizons perdus pour quatuor à cordes et voix de B. Jam, et pour l’interprétation d’oratorios. On a pu notamment l’entendre dans la Missa Sapientae de Lotti, le Dixit Dominus de Vivaldi, laNelsonmesse de Haydn, la Messe n° 4 de Schubert, le Requiemde Bruckner, les Vêpres solennelles d'un confesseur de Mozart et, en juillet 2008, dans le Requiem de Verdi, avec le Chœur Symphonique de Paris, sous la direction de X. Ricour.

 

 

 

 Hermine Huguenel


 

 Marie-Frédérique Couzinet 

 

Née dans une famille aimant autant l’art 
lyrique que la chanson française, c’est vers 
le piano que Marie-Frédérique Couzinet se 
tourne dès 5 ans. Munie d’un prix de virtuosité 
du Conservatoire de Brest, d’une licence de 
l’École Normale de Musique de Paris, elle 
se perfectionne auprès de Pierre Barbizet 
et Anne Queffélec. Elle partage aujourd’hui 
son activité artistique entre l’enseignement, 
l’accompagnement  d’artistes lyriques ou 
instrumentistes  issus des grands orchestres 
parisiens. Son esprit curieux l’a également 
poussée à entrer dans le monde insolite de 
John Cage dont elle interprète l’intégrale des 
Sonates et Interludes pour piano préparé.

 

 

 

 


08/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres