Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Demain 2 décembre, la dictée belvésoise du Téléthon.

 

CIMG7120.JPG

 

Dimanche, Francis, alias Maître Capello de Sagelat, savourait tout son plaisir de tourmenter la douzaine de hardis concurrents qui, avec beaucoup d’humilité, ont osé prendre leur plume pour s’atteler à sa dictée. Il y en avait bien peu qui, faisant litière de toute cocasserie, ont  épousé le précepte de Sénèque  ‘’ Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pasmais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.’’

En se grattant la tête, on a bien ri. C’est dommage qu’il n’y ait eu plus d’audacieux, non pour l’épreuve, elle n’avait d’autre but que d’être ludique, mais pour la cause du Téléthon qui, elle, surpasse -et de loin- la prude retenue conformiste de s'aventurer, pour la finalité caritative, en prenant un côté un tantinet burlesque.

Pour Francis, demain mercredi, s'il vient, comme promis, à Belvès, non pas en match retour, cela serait totalement hors jeu, mais en supporter du Téléthon, ce sera à lui de s’interroger sur les subtilités du texte.

 

Que tout le monde se rassure, ce sera une dictée accessible à tout un chacun, chacun peut et doit, naturellement, se féminiser! Cette dictée ne sera ni médicale, ni ferroviaire... Les pièges de 2014 font partie du passé. Je ne dirai rien qui puisse guider... si ce n’est que ce sera une dictée délinéée de nuances.

 

Tout, ou presque, sera dans la gradation.Il paraît donc cohérent, nécessaire et logique, de pondérer les erreurs.

 

Le barème de correction.

La faute entière : elle concernera la faute de grammaire ; les oiseaux ‘’chante’’ pour chantent, ou la faute énorme d’orthographie les ‘’raubes’’ pour robes.

La demi-faute ; ‘’subséquement’’  pour subséquemment.

Le quart de faute ; ‘’ètourneau’’ pour étourneau.

 

 

CIMG7121.JPG

L'an dernier, Chantal, l'épouse du premier magistrat belvésois, fut, comme d'habitude dans ces épreuves d'animations ludiques, brillante. Nous retrouverons, cette année, avec plaisir Chantal et Christian et je l'espère, aussi, Claudine pour ce moment où les stylographes peuvent hésiter. 

 

Josiane Gaubert.JPG
 

 

L'an dernier, Josiane a partagé, avec Francis, la plus haute marche du podium. L'égalité quasi-parfaite, néanmoins, pointait plus vers Josiane qui, elle, à ma connaissance, comme beaucoup de compétiteurs, découvrait le piège des chevau-légers, subtilité interceptée, au cours de l'année, par  Francis.

 

Demain, mercredi 2 décembre, venez nombreux à la mairie de Belvès pour concourir ou, à défaut, pour vous amuser en soutenant un peu les compétiteurs et, surtout, la cause du Téléthon. 

 

Les photos ci-dessus sont celles de l'an dernier.



01/12/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres