Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Douze decennies de cinématographie à voir Tour de l'auditeur.

 

 

Le blog en panne informatique pendant 48 heures s'est trouvé en jachère pendant ces deux jours derniers. Pour autant la vie locale ne s'est, heureusement et bien entendu, pas arrêtée. Bernard Malhache a noté un grand projet, porté par l'exécutif municipal belvésois, qui s'est, semble-t-il, positionné pour de futures échéances. Une nouvelle entité, où la Nauze serait l'assembleuse et non le fossé diviseur, serait-elle sur le point d'aboutir ? 

 

Ce blog apolitique, c'est-à-dire non inféodé à une mouvance identifiée dans les arcanes du capharnaüm de la majorité ou de l'opposition, entend donner la parole à toutes les personnalités locales et personnes citoyennes; qu'elles détiennent les leviers décisionnels ou en soient éloignées et qui estiment avoir un argumentaire à soutenir. Christian Léothier a accepté, le principe, d'être, pour une journée, le premier rédacteur en chef ponctuel de ce lien. Il nous fera part de ses réflexions et, peut-être, de ses espoirs et de ses craintes. Espérons que les autres acteurs de la vie publique s'exprimeront également que ce soit pour souligner leur adhésion, pour formuler des réserves ; voire pour signifier leur hostilité.

 

 

_____________________________________________________

 

 

 

Les Musées fêtent le cinéma
 
André Joly, à droite, a commenté l’exposition.© Bernard Malhache

 

 
'association Les Musées, de Belvès, présente une exposition sur le cinéma, des origines jusqu'au milieu du XXe siècle, à l'occasion du 120e anniversaire de la naissance du septième art. Son vernissage a eu lieu samedi et elle restera ouverte au public jusqu'au dimanche 31 mai inclus, tous les jours de 15 à 18 heures. Elle se tient dans le local de l'association, 22, rue Rubigan, à Belvès, sur la terrasse de l'Auditeur. Tarif : 5 euros l'entrée pour les adultes, gratuit pour les enfants et les membres de l'association étant à jour de leur cotisation.

Pour monter cette exposition, plusieurs collectionneurs privés ont confié plus de 200 objets originaux, rares et précieux, à caractère ludique, professionnel ou amateur. On peut notamment découvrir des théâtres d'ombres du XIXe siècle, des zootropes, des praxinoscopes, des phénaskistiscopes, des lanternes magiques, les tout premiers projecteurs des caméras professionnelles 16 mm, des caméras amateurs 16 mm, des affiches originales grand format, des scripts, des photos originales d'acteurs, des livres sur le cinéma et des reproductions d'objets animés manipulables par le public. Tout un monde plongé au cœur du septième art.

 

Bernard Malhache



14/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres