Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Evelyne fêtée pour son départ.

SAGELAT

 

 

CIMG0671.JPG

 

 

 

Comme "on" a l'habitude de le dire, dans nos campagnes, Évelyne n'est pas d'ici... c'est une "étrangère". 

 

 

 Évelyne est une Sagelacoise d'adoption, native, bien loin d'ici,... à Bergerac.

 

 Pour être -un peu plus- sérieux, Évelyne et Serge, son époux, ont planté les piquets de leur maison, au début des années 80, dans la côte des Pet Chaunat, à 300 mètres de l'école. Quand les Salem sont arrivés dans ce hameau, Évelyne avait fort à faire pour gérer son foyer où quatre enfants prenaient le chemin de l'école.

 

 Il y a une vingtaine d'années, Évelyne demanda à remplacer la dame qui, depuis bien des années, faisait le ménage de l'école. Ainsi, elle obtint de participer à la vie extrascolaire de cette vénérable institution laïque. Évelyne a connu bien de petites têtes qui, depuis, ont grandi et, pour certaines, forcé les portes de l'enseignement supérieur, à Bordeaux, Toulouse, Limoges, Paris ou... Tarbes.

 

Jadis, quand on pensait école, on imaginait les enseignants qui la diligentaient. Parfois, à titre anecdotique, on y associait le nom du factotum, brave employé municipal, qui venait, de temps à autre, scier les bûches de bois pour le poêle. Naturellement, "on" citait  les élèves dont on disait de certains... c'est un fort-caillou.

 

Le ménage de l'école était, essentiellement, fait par les élèves.

 

La vie scolaire, aujourd'hui, est devenue beaucoup plus structurée avec des parents d'élèves vigilants à ce que leur progéniture soit bien encadrée, guidée et conduite vers d'autres étapes plus éloignées. Les élèves en difficulté, heureusement, sont accompagnés par des personnes chargées de rétablir l'équilibre.

 

D'aucuns trouvent cela un peu... un peu...

 

 

N'est-ce-pas là le principe le plus noble de la société de tenter d'établir une harmonie entre celles et ceux qui ont la chance d'arriver d'un milieu favorisé et celles et ceux qui jadis étaient, dès le départ, mis sur les bancs des "laissés pour compte". Par ailleurs, autour de l'école, ne tricote-t-on pas les premières mailles d'une pièce continuellement recomposée !

 

 Revenons aux prérogatives nobles de la personne chargée de la maintenance et de l'hygiène du groupe scolaire. Son rôle, loin d'être secondaire, apparaît aussi indispensable à la vie scolaire que d'autres considérés comme plus "nobles". Sans éclusier, un canal est voué à un figeage, une école sans l'entretien filerait bien vite sur la voie de l'abandon.

 

  

C'est un peu pour cela qu'il convenait de ne pas laisser repartir Évelyne vers son foyer sans rappeler l'utilité de la mission qu'elle a occupée, pour le plus grand plaisir des adeptes de l'école, avec conscience et sérieux.  

 

 

CIMG0673.JPG
Évelyne, Michèle, professeur des écoles, Olivier et Nathalie qui prend le relais en aval d'Évelyne. Nous souhaitons à la première une longue et bonne retraite et  présentons tous nos voeux à Nathalie. 

 

 

 

CIMG0675.JPG

 

Olivier, avec beaucoup d'humour, a souligné les qualités d'Évelyne et l'a invitée, désormais, à fortifier sa présence dans la vie associative.

 

 



28/03/2016
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres