Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Il est aux petits soins de la Nauze.


 

Cliquez sur le triangle du lien ci-dessus pour écouter "Mon chant est un ruisseau" de Jean Ferrat  ; l'artiste préféré de Christian.  

 

CIMG3486.JPG

 

Christian Bouyssou vit le jour, le 17 mai 1952, sur les coteaux saint-germinois, à Pascal pour être précis.

 

Sur les "pechs" saint-germinois l'eau n'est franchement abondante que lorsque ses besoins sont moindres. Il y a bien quelques fragiles sources, dont celle du Tourondel, les tourons dans l'idiome  celte indiquent les lieux de sources, mais sur ces reliefs les sources, lieux naturels hautement précieux, n'ont évidemment pas la puissance de celles des vallées comme les deux sources qui sourdent à Fongauffier.

 

Christian a donc été élevé dans ce respect de l'eau. Il a toujours su que celle-ci est avec l'air le patrimoine le plus précieux de la Terre.

 

L'arrivée de Christian à Fongauffier, il y a une quarantaine d'années, n'a rien changé à son concept environnemental. Christian voue une considération sans limite à l'eau, à ses fontaines et au lit de la Nauze qui, si elle sait flâner aux beaux jours, sait, aussi, parfois, forcer son rythme pour passer avec fureur sous le pont des abbesses au pied de sa maison.

Afin de favoriser l'écoulement des ondes pour les jours de fort débit Christian n'hésite point, bénévolement, à courber l'échine pour passer sous le pont et nettoie l'ouvrage multiséculaire où s'accumule des déchets, des résidus de végétaux et un limon formant barrage à l'écoulement.

 

Christian n'attend rien en retour c'est simplement, pour lui, un acte citoyen qui ressort de sa culture et de son respect de l'eau. 

 

CIMG3489.JPG

 



08/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres