Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Il fallait déjouer les pièges !

 

 Téléthon 2012 réussi en avant-première à Sagelat.

 

 

Il y a maintenant 155 ans que Prosper Mérimée s'amusa avec une dictée pleine de finesse qui interpella beaucoup de monde, dont le couple impérial. L'impératrice, qui n'était française que par son mariage, fit beaucoup moins de fautes que son impérial époux qui assassina la Deuxième République il y a tout juste160 ans.

 

Depuis Mérimée nombreux sont celles et ceux qui ont composé des textes plus ou moins compliqués dont Bernard Pivot, J-P Colignon, mes amis Germain Suys, je vous donnerai son texte, sur les hommes préhistoriques,  plus tard,  et Francis qui s'est fait un immense plaisir pour ce 2 décembre.

  

 

 

Francis a mis à contribution Michèle Bard, professeur des écoles, pour  écrire son texte au tableau. Le tableau, naturellement fut occulté pour l'épreuve.

 

 

La dictée ludique et humoristique, mais perverse à l'envi, de Francis.

 

Vie de famille.

 

Francis, le rédacteur de la dictée, se délecte.

 

Tous les lundi de chaque semaine Monsieur Stringlété, Amédée de son prénom, se rend chez le bijoutier de pacotille.

Là, il peut rester des heures en extase devant tous ces faux bijoux dorés à l'or feint !

 

 

Armelle, son épouse, est en réunion pour son association "Femmes en battue" tous les premier et troisième lundis de chaque mois.


 

Leur fils Samson, lui, est à l'entraînement de taekwondo tous les dimanches matins du mois et tous les mardi soir de la semaine. L'atmosphère y est mystique !

 

Il faut bien convenir qu'il est plus facile au concepteur de truffer un texte de pièges qu'aux compétiteurs de les éviter.

Jade, leur fille, est fleuriste et passionnée de fleurs exotiques telles que : orchidées, hibiscus, yuccas, bougainvillées, anthuriums, fuchsias et cætera

Enfin, pour clore la galerie, il nous reste les chiens : Diabolo le chihuahua et Looping le yorkshire. Ces deux là pensent surtout à jouer, bâfrer et roupiller, en attendant la semaine des quatre jeudis !

 

 

Il fallait bien départager les deux premières ex-æquo. Francis leur infligea une phrase supplémentaire.

 

En l'occurrence, l'imbécillité est un dilemme étymologique.

 

 

 

Et voilà le podium ; on notera qu'il est exclusivement féminin !

 

Première, au bénéfice de la phrase subsidiaire, la sagelacoise Denise, dite Janine, d'AngeloOn notera que Janine est d'une vieille famille sagelacoise de La Poujade, les Pasquet. Elle fut primée par François Missoffe, ministre  de la Jeunesse et des Sports, 8 janv 1966-30 mai 1968, lors d'une rédaction.

 

La deuxième place échut donc à Ginette Laudy. Notre amie Ginette, nous a bien fait rire après le déjeuner du Téléthon, dans ses saynètes des "Galapians du Céou". Le podium se finalisa avec Dominique Desplain.

Ginette est venue avec ses amis des "Galapians" porter l'animation du Céou en Val de Nauze. Ginette cumule ses activités artistiques avec celles, tout aussi sérieuses, de premier magistrat de Daglan.  Ginette est la belle fille de Madeleine et de Raymond des Daglanais nonagénaires qui n'ont jamais oublié leur jeunesse à la filature de Lavergne. Cette carderie était exploitée par les Mismes, les parents de Madeleine.

 

Dominique Desplain, belvésoise depuis sa retraite, est loin d'être une inconnue à Sagelat. Dominique, fille de Marcelle Bossenmeyer,  établit ses racines maternelles avec ses grands parents Marie et Marcel Jeannot. Dominique se sent fongauffiéraine de cœur et prend une part active à la vie associative et est, par ailleurs, secrétaire du Comité des fêtes de Sagelat.

 

  

 

 

 

 

La dictée a réuni 22 compétiteurs.

 

Seule Manon Desplain, collégienne de troisième, du Collège Pierre Fanlac de Belvès a osé participer.

 

Elle rata de peu une place sur le podium où sa mère obtint le troisème créneau.

 

Bravo Manon pour tes qualités orthographiques. Elles démentent l'idée reçue, un tantinet désobligeante, qui n'est pas toujours d'une justesse avérée, à l'endroit de l'orthographie des jeunes

 

Il se dit qu'un diplôme  pourrait lui être remis lors du Téléthon à Belvès par Marie-Noëlle Faure la responsable du Téléthon pour le secteur.

 

 

Photos Pierre Fabre.





03/12/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres