Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Il y a cinquante ans déjà...

 

Entre Léon et Beaune.

 

Cliquez sur l'image. 

 

 

Avec une pensée pour Robert Vergnolle, Robert Besse, Jean Grasset, René Moulinier, Maurice Biraben, André Sanchez, J-Claude Fresquet et Christian Boussac. Ils figurent sur cette photographie d'André Baille mais ils nous ont quittés.

 

 

Entre Léon et Beaune.

 

 

Quel point commun réunit Léon, modeste commune du Marensin, qui grandit autour de son lac, et Beaune, vénérable cité bourguignonne, connue pour son hospice et pour ses vins ? Peu de chose, a priori, si ce n'est un temps fort rugbystique qui vit, en 1961, la promotion de l'E.S Léonaise et, en 1963, celle du C.S Beaunois.

 

Les Marensinois et les Bourguignons, tour à tour, en défaisant Couiza, en 1961, puis Laloubère, en 1963, ont précédé et succédé le Stade belvésois pour l'obtention du titre de champion de France 3ème série.

 

Cette victoire des Sangliers, acquise au détriment du C.S.M des Finances, le 20 mai 1962, par 6 à 0, sur la pelouse montluçonnaise, fut grandement saluée par quatre cents supporters qui avaient suivi, pour ce jour mémorable, leur équipe en terre bourbonnaise.

 

Le retour fut agité et imposa un arrêt dans la première commune dordognaise rencontrée. C'est à La Coquille que les Sangliers ont pris leur dîner mouvementé pour fêter leur victoire.

 

Pierre Fabre.





19/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres