Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Ils ont dit oui samedi.

 

Pensez à cliquer sur les images.

 

 

CIMG6843.jpg

 

Les genévriers fleuris marquent nos traditions ancestrales.

 

Pour Alice Garrouty et Gabriel Bariatti le soleil de ce samedi automnal du 4 octobre voulut bien briller de tous ses feux pour saluer leur hyménée.

C'est Olivier Merlhiot, maire de Sagelat, qui a recueilli les consentements des mariés. Alice, fille de Marie-Claude et de Dominique Garrouty, a passé son enfance et son adolescence, au Colombier, dans la demeure sagelacoise de ses aïeux maternels. Avant de devenir chef de partie cuisine Alice, jeune fille, prit une importante et active part  lors de l'envol de la troupe théâtrale carvésoise des Igolos devenue les Zigolos.

Gabriel, l'heureux élu, administrateur réseau, nous vient de Tarascon; ville méridionale  connue de tous par un héros pittoresque de l'oeuvre de Daudet.

 

Le sourire nuptial.jpg

Le sourire radieux des mariés.

 

Après la cérémonie le vin d'honneur au foyer de Sagelat a réuni une kyrielle d'amis des familles des mariés. Le repas nuptial fut pris à l'auberge de la Nauze.

 

 

À 23h45 une série d'explosions secoua le silence nocturne du Val de Nauze. Craignant une hypothétique fronde, demandant une  réparation bien tardive de l'atroce sacrifice de Buffarot, les Fongauffiérains, surpris dans leur premier sommeil, se sont transportés à leurs fenêtres. Ils ont découvert le superbe spectacle pyrotechnique que la famille paternelle -et l'entreprise employant le père et le frère d'Alice- ont voulu offrir aux mariés. Notons qu'Alice est une bien lointaine descendante du tribun des bois capdrotiens. On se retrouva, l'espace d'un quart d'heure, revivant les superbes batailles aériennes que Dominique et Sylvain savent offrir aux festivités estivales sagelacoises.

Les époux vont maintenant quitter les "pechs" du Périgord pour rejoindre le foyer conjugal, quelque part dans le delta rhodanien, entre Avignon et les Saintes Maries, là où le thym et le romarin sentent bon la Provence et où le chant des cigales donne de séduisants concerts appelant l'amour. Le "larynx" des cigales se nomme la cymbale. 

 

 

 

 

CIMG6845.jpg

 

 

Un décor presque féérique pour une journée inoubliable.

 

Les lecteurs de ce blog et l'assembleur de ce lien adressent tous leurs voeux à Alice et Gabriel et toutes leurs félicitations aux parents.

 

Photos Pierre Fabre. 

 

 

 



05/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres