Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

J-Matthieu Clot une fine plume sainte-foyenne.

 

Ste FOY-DE-BELVÈS

BELVÈS

 

Nous savons tous que notre pays, assemblage de peuplades diverses, repose sur le socle gaulois. Au cours des siècles les apports successifs, certainement souvent  au corps défendant des autochtones, ont contribué à sa richesse culturelle et sociétale et à son rayonnement.

 

Quand les sexagénaires d'aujourd'hui traînaient leurs fonds de culottes sur les bancs de l'école primaire on leur inculquait une notion d'invasion barbare, en prenant un sacré raccourci, de Wisigoths, de Burgondes et de Francs. L'Occident était alors à l'époque de l'Antiquité tardive et les historiens rattachent ces mouvements migratoires  qui relient cette époque au Moyen-Âge à une des causes de ces mouvements, selon l'étude des paléoenvironnements, pourrait être la série de dégradations climatiques commençant au ive siècle de notre ère et s'achevant au xe siècle avec "l'embellie de l'an mil ".

 

Attardons nous un peu sur les Wisigoths [Les Goths sont des sages] dont on ne sait que peu de choses. Les Wisigoths, peuple germanique, sont venus jusqu'à nos vallons et nos plaines d'Aquitaine. Leurs ancêtres avaient peuplé la Dacie, l'actuelle Roumanie, qui était une province romaine abandonnée.

 

Nous savons tous que les Wisigoths avaient une culture humaniste et qu'ils étaient des précurseurs de l'émancipation féminine, ce que les manuels d'Ernest Lavisse occultaient ; cela aurait fait désordre de dire que les barbares étaient  paisibles et éclairés.

 

Appui : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wisigoths isigoths et Ostrogoths

 

 

Le manoir de Pech Gaudou du XIIe siècle,  remanié au cours des siècles suivants, aurait supplanté une vieille demeure de Wisigoths. Image Wikipédia.

 

Lorsque, au IIIe siècle, le peuple des Goths se divise en deux rameaux, l'Histoire auguste les distingue en les qualifiant de « tervingi » (gens de la forêt) et de « greutungi » (gens de la grève). Puis, sans que l'on puisse préciser la date, ces deux qualificatifs sont respectivement remplacés par « Wisigoths » et « Ostrogoths ».

Dans sa chronique de l’histoire des Goths (De origine actibusque Getarum) achevée au milieu du vie s., l’Ostrogoth Jordanès indique que Wisigoths signifierait « Goths de l'Ouest » et Ostrogoths « Goths de l'Est ». Une autre interprétation, s’appuyant pour sa part sur l’étymologie, parle plutôt de « Goths sages » et de « Goths brillants ».

http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/Wisigoths/149968

 

Jean-Matthieu Clot s'invite bien loin dans l'histoire des Wisigoths. Sa plume sera, assurément, aussi fertile pour réhabiliter ce peuple méconnu que celle d'autres romanciers qui, dans leurs oeuvres, ont su nous compter que nos ancêtres étaient porteurs de grandes avancées sociales. 

  

 photo de jean matthieu clot.jpg

 

Valentinien 1er est proclamé empereur romain en 375. Noun, l’esclave juif à son service, est chargé d’escorter Gratien, le prince héritier, de Milan (Italie de l’époque) à Trèves (Gaule germanique) où l’empereur a sa résidence principale. C’est ici que l’empereur fait venir Ausone pour l’éducation de son fils.

 

Noun, affranchi, suit la Cour à Rome, où il devient régisseur d’un domaine agricole pour Valentinien. Sa foi le pousse à reprendre le trésor de Jérusalem (ramené par Titus et conservé dans le temple de la Paix, au pied du Palatin), mais il échoue et doit s’enfuir avec sa femme Gudrun, enceinte. Une tempête les sépare. Noun débute les recherches de sa famille, recueillie par les Visigoths.

 

 J-Mathieu Clot.

 

Un autre roman, en cours d’écriture, relatera les aventures d’Abian, le fils de Noun, qui rejoindra Alaric, son frère de lait, devenu roi visigoth et qui pillera Rome en 410. Un troisième volet nous conduira ensuite sur les traces des Visigoths dans le sud de la France et en Espagne.

 

 

 

http://editions-amalthee.com/article.php?sid=3243

 

  

Dans quelques jours Jean-Matthieu Clot dédicacera son ouvrage à la Librairie de Belvès.

 

Nous reviendrons sur cette journée.

 

 



02/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres