Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Jean-Roger Gibelly fut un résistant discret.

 

SAGELAT

 

Fongauffier vient de perdre son doyen.

Jean-Roger Gibelly fut un résistant discret.

 

 

Jean-Roger Gibelly vient de décéder, fort subrepticement, le soir du jour de l'an. 

 

Jean-Roger vit le jour le 15 avril 1923 à Siorac-en-Périgord. Il prit le chemin du travail dès sa sortie de l'école. Âgé de 17 ans quand la France subit l'humiliation de la reddition affligeante du maréchal Jean-Roger, défait, doit rejoindre, à contrecœur, le S.T.O. À la première occasion il s'échappe et il déjoue les recherches en rejoignant la Résistance dans le Monpazierois.

 

Mis à part quelques fugitives courtes périodes de sa jeunesse, avec des emplois provisoires, Jean-Roger passa pratiquement toute sa vie active dans une scierie buissonnaise. Depuis une quarantaine d'années, avec Lucienne, son épouse il a acquis sa maison de Fongauffier et ne l'a jamais quittée. Jean-Roger était le doyen de la population masculine de son village de Fongauffier et, par ailleurs, de la commune de Sagelat.

 

Père deux fois il connut la joie d'être grand-père trois fois et, enfin, arrière grand-père six fois. Le couple Gibelly venait de passer le cap de 65 ans de vie commune.

 

Ses obsèques auront lieu ce mercredi 4 janvier, à 16 heures, à Sagelat.

 

 

La photo : Jean-Roger Gibelly, en 2006, lors du repas fongauffierain. Photo Pierre Fabre.

 

 


 


Newsletters en attente.

 

L'ordre séquentiel est, en fonction de l'actualité, évolutif.

 

Monplaisant et Sagelat auront, en 2011, un état civil néant pour les mariages.

Le Colombier un hameau bien antérieur à la Révolution.

Le conciliateur, un personnage mal connu.

Le feuilleton persistant de la réouverture de la voie ferrée de Villeneuve.

La carte communale monplaisanaise avance.

 



 


 
 
 
 





03/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres