Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

L'adieu à Ghislain Targosz.

 

Ghislain Targosz, que les plus anciens ont connu sur les bancs de l'école de Sagelat ou lorsqu'il apprenait son métier de mécanicien à Siorac, a été inhumé hier vendredi, dans la couronne montalbanaise, à St Martial.

 

 

Le hameau de St Martial, au centre de l'image le cimetière où repose Ghislain. Photo www.ectm.fr

 

 

L'émouvante et simple cérémonie d'adieu a réuni plusieurs centaines de personnes au cœur de la ville où les Targosz ont fixé leur foyer.

Maryse Durand, une Sainte-Foyenne, la nièce par alliance du défunt, avec justesse, a retracé sa biographie en soulignant les cotés attachants de Ghislain notamment en mettant en relief, l'époux, le père et le grand père et sa passion pour la nature.

On pouvait remarquer dans l'assistance la présence de Stanislas Preisner, ami de la famille, ancien élève de Sagelat. Stanislas, par ailleurs, représentait, symboliquement, "l'héritage" de ces familles polonaises qui se sont superbement intégrées dans une communauté laborieuse en se faisant remarquer par leurs valeurs intrinsèques, certes, mais aussi, bien au-delà, par une grandeur d'âme hors du commun.

 

La famille a choisi de clore la cérémonie avec "La montagne" ; la plus belle chanson de Jean Ferrat. Ghislain avait une grande admiration pour le poète frondeur et l'officiant précisa qu'il avait tenu à effectuer un pèlerinage à Antraigues-sur-Volane ; là où il repose. 

 

 

 

 

Prochaines newsletters.

 

L'ordre séquentiel est, en fonction de l'actualité, évolutif .

 

Frelons. Une réunion agitée.

Avant les trois coups. Une aventure théâtrale qui a 50 ans.

Vaurez ; un hameau pluriel.

 Péchaud ; un mitage bien nommé.

 

 

 

Pierre Fabre.  



01/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres