Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

L'A.g de Terre en Vert.

 

 Petites précisions.  Certains  sujets arrivent sur le blog avec un certain retard, ou un retard certain. C'est, d'une part, pour ne pas trop en mettre le même jour, trop de sujets, dans ces cas là, ne sont pas regardés, et, d'autre part, pour éviter les jours "sans".

Certaines  et certaines attendent un retour sur le repas sagelacois du 2 juin ; c'est pour demain ou après demain. N'hésitez pas, avant la dernière semaine d'août, à faire remonter des sujets ou des attentes.

 

  

 

BELVÈS

 

Des projets qui ne prennent pas racine.

 


 

L'association locale de protection  de l'environnement  "Terre  en  vert" a tenu son assemblée générale, vendredi 31 Mai à la mairie de Belvès sous la présidence de Sylvie Braud. Aprés que Kléber Ferret, trésorier, ait fait état d'une comptabilité saine au solde positif, les différentes actions ont été listées.

Les pigeons ne seront pas pigeonnés. Force est de constater que les projets, bien qu'approuvés par les élus, ne progressent pas malgré les relances de l'association ; c'est le cas par exemple de la création de pigeonniers contraceptifs pour réduire la colonie de pigeons qui s'attaquent aux édifices publics urbains  et privés . Là ne s'arrêtent pas les déceptions : le projet de jardin intergénérationnel est abandonné après trois ans de démarches. Il s'agissait de créer un jardin potager pour les résidents de la RPA, auquel auraient été associés les enfants du centre de loisirs et de l'école. L'espace pressenti ne sera pas vert mais bétonné pour répondre à la volonté du gestionnaire de la résidence désireux d'y créer un parking. Il n'a guère été possible lors de cette soirée d'évaluer le suivi des actions enclenchées pour tenter d'éradiquer le frelon asiatique, seules trois municipalités étaient représentées: Saint Amand-de-Belvès, Monplaisant et Larzac, de son côté le maire de Salles avait savoir qu'il était sensible aux actions. Malgré une campagne de piégeage plus intense chez les privés, les nids risquent de croître de façon exponentielle à Belvès et devenir un danger pas uniquement pour les abeilles.

Comme lors de la réunion de l'Office de Tourisme, il a été déploré qu'une décharge de matériaux, parmi lesquels de l'éverite, subsiste à l'une des entrées de Belvès ne faisant pas honneur au label "Plus beau village de France". La présidente s'est faite le relais de l'association Vigilance Périgord et a appelé au rassemblement du 9 Juin à Sarlat, à 15 h, pour manifester contre la recherche du gaz de schiste et le Permis de Brive. Elle a salué l'engagement de Claudine Le Barbier, conseillère générale et émis le souhait que  des délibérations soient prises par les assemblées communales locales. Le 1Juin les membres de l'association ont accueilli nombreuses personnes intéressées par le Troc de plantes qui se tenait au jardin de la filature.

 

 

 

 

Texte et photo Bernard Malhache.

 



05/06/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres