Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

L'équipe municipale avec trois nouvelles têtes.

 

MONPLAISANT

 

 

Lundi 31 mars, pour la première fois, la municipalité monplaisanaise composa son architecture dans le cadre de sa nouvelle mairie. Tous les élus étaient présents. J-Bernard Lalue, conformément aux usages, installa Sandrine Ensminger, Marie-Claude Calès-Ribatet et J-Claude Gamot, nouvellement élus, en remplacement de Joëlle Krebs-Calès, Jacques Eutrope et Francois Hache qui ne se sont pas représentés. On notera que J-Claude Gamot, qui n'était pas sortant, a été des municipalités antérieures conduites par Paul Salanier.

 

CIMG4874.jpg

Avant de passer la présidence à la doyenne le maire sortant se doit d'installer le conseil municipal.

 

Le maire s'effaça, comme il se doit, pour donner la parole à Marie Praderie, doyenne de l'assemblée. Un seul candidat pour le poste de maire ; le maire sortant. Ce 31 mars fut le jour où le premier personnage de l'état appelait à Matignon le plus mesuré et modeste de nos concitoyens. Les élus monplaisanais se devaient donc de s'astreindre à la plus parfaite humilité. Le maire, candidat à sa propre succession, dit, d'ouverture de jeu, qu'il s'abstiendra de voter et dit en substance "on ne peut tout de même pas voter pour soi même; ce n'est pas décent". Tous les élus, munis des bulletins ad hoc et de bulletins blancs pour choisir, à bulletin secret, avec toute latitude libertaire ont donc voté pour J-Bernard Lalue, comme maire, à l'unanimité moins une abstention.

 

Thierry Basset maire-adjoint.jpg

 

Thierry Basset est devenu deuxième maire-adjoint.

 

Le même rituel intervint, toujours avec la même unanimité moins une voix, tant pour Marie-Praderie, première maire-adjointe que pour Thierry Basset, deuxième maire-adjoint. Ce dernier relève donc Joëlle Krebs-Calès qui, désormais, ne figure plus dans le conseil  municipal.

 

CIMG4871.jpg

C'est le dépouillement qui va confirmer J-Bernard Lalue sur la plus haute marche.

 

Sans entrer dans le pointillisme des règles protocolaires il faut bien reconnaître que l'on assista là, certes avec quelques heures de retard, à un déroulement parfaitement correct des opérations ; recherche de candidats, secret du vote et droiture républicaine. C'est, peut-être, élémentaire et de pure forme mais c'est, tout à la fois, un droit et un devoir bien honorés qui méritent d'être soulignés.   

 

CIMG4873.jpg

La jeune doyenne observe ses cadettes... presque des étudiantes.

 

Les commissions, à Monplaisant, sont quasiment identiques à celles de la mandature précédente.

 

CIMG4879.jpg

Pour J-Claude c'est un rappel hautement souligné par ses concitoyens qui l'ont plébiscité le 23 mars. Pour Sandrine c'est l'émotion d'un premier vote d'élue.

 

L'élu communautaire titulaire, sans surprise, est donc J-Bernard Lalue et Marie Praderie, suppléante. Le principe du tableau a donc été observé sans appeler lac recherche d'un nuancement.  

 

CIMG4876.jpg

 

Les mais se profilent à l'horizon. Comme d'habitude Bernard l'infatigable factotum a déjà préparé les supports.

 

__________________________________________________________________ 


Je comptai photographier l'ensemble des édiles monplaisanais ce 31 mars, mais un des élus ne le souhaita point et s'y opposa. Peut-être, lors des mais, une photographie collégiale sera prise pour pérenniser ce moment et, s'il n'y a aucune objection, ce blog la publiera.

 

Pierre Fabre. 

 

 



02/04/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres