Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

L'été de la Saint Martin paraît bien indécis.

 

 

Une journée d’été indien en Nouvelle-Angleterre. Image Wikipédia.

 

 

Saint Martin qui, pour les chrétiens, aurait partagé son manteau avec un traîne-misère aurait été, par ailleurs, un évangélisateur des Gaules.

 

Le lectorat de ce blog comprendra que je ne saurais avoir l'indécence d'aborder le sujet de Saint Martin, missionnaire de son idéal; que les usages ont promu patron des commissaires, des vignerons, des pauvres, de la police… et des infortunés en amour. En citoyen temporel je me contenterai de remarquer que l'hagiotopnyme de Saint Martin revient 222 fois dans le listage des localités françaises et devance même Saint Jean.

Le Saint Martin du calendrier grégorien tombe le 11 novembre. L'armistice de 1918 a fait que depuis près d'un siècle ce saint n'apparaît plus dans les calendriers qui, dans quelques jours, vont être l'occasion de nous rappeler que nos sympathiques factrices et facteurs ont encore -et heureusement- un rôle sociétal à jouer; surtout dans notre ruralité.

 

 

Météo été st Martin.jpg

Les prévisions locales pour l'été de la St Martin.

 

Tout le monde a entendu parler de l'été de la Saint Martin. Cet été bien agréable, tout comme l'autre, peut être capricieux; voire faire l'impasse de sa présence bien aléatoire.

 

On peut remarquer que les commémorations de l'Armistice du 11 novembre, dans notre secteur, parfois bien humides, sont rarement glaciales.

L’été indien ou l’été des Indiens, expression d’origine américaine, en France on parle également d’été de Vireux ou d’été de la Saint-Martin, est une période de temps ensoleillé et radouci, après les premières gelées de l’automne et juste avant l’hiver. Elle se produit en octobre ou au début de novembre dans l’hémisphère nord, et en avril ou au début mai dans l’hémisphère sud. Elle est aléatoire et peut durer de quelques jours à plus d’une semaine, ou ne pas se produire du tout certaines années.

 

Cette année il est à craindre qu'après le bimestre de septembre-octobre, bien agréable dans notre région, l'été indien prenne une pause ou nous tire sa révérence.

 

 



01/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres