Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

La mémoire de Roland Andrieux sera honorée le 4 août.

 

 

 

Roland Andrieu.jpg

 

 

Dans le Val de Nauze les personnes qui ont connu Roland Andrieux peuvent se compter sur les doigts d'une main.

 

Roland Andrieux naquit à La Tute, un écart de Siorac, le 10 août 1913, cela fera donc 100 ans dans quelques jours.

Il fut pupille de la nation dès sa plus tendre enfance car Adrien, son père, grand invalide de guerre, décéda, Mort pour la France, peu de temps après l'Armistice du 11 novembre 1918.

Roland après une brillante scolarité, qui fit honneur à sa modeste famille et à la République, a choisi de faire carrière aux chemins de fer. Il a connu la transition de la Compagnie d'Orléans à la S.N.C.F, voulue et portée par le Front populaire pendant l'éphémère gouvernance de Léon Blum qui, néanmoins, fait référence dans l'historicité de notre pays.

 

Roland effectua ses servitudes militaires au 24ème R.I, régiment qui résista devant l'envahisseur, mais qui dut s'incliner devant la superpuissance d'une armée terrifiante. Il fut détenu en captivité dans le Stalag II E, implanté dans le secteur de Schwerin, ville de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. Il y rendra son dernier souffle le 17 décembre 1941.

 

Roland Andrieux était piqueur au district de Belvès. Le piqueur, dans les chemins de fer,  est un agent technique qui a pour tâche de seconder le conducteur de travaux, de surveiller les équipes d'ouvriers et la bonne marche des chantiers.

 

Le nom de Roland Andrieux figure sur une plaque dans la salle des pas perdus de la gare de Belvès. Les agents de cette gare unanimes, dont le regretté Gabriel Eymet, lors de travaux de restauration de ce site, ont tenu à ce que la plaque de Roland Andrieux ne soit pas déplacée et demeure à la place d'honneur de ce lieu d'accueil.

 

L'A.N.A.C.R, en présence de J-P Lavialle, maire de Belvès, et de J-Pierre Riehl, maire de Siorac, de la famille de Roland Andrieux et, naturellement des personnes venant à la manifestation du cent-cinquantenaire du chemin de fer, déposera un bouquet au niveau de la plaque de Roland Andrieux et honorera sa mémoire ce dimanche 4 août vers 11 h 45.

 

 

 



01/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres