Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

La pousse fut courte mais prolifique.

 

 

 

CIMG9402.jpg

 

Le cèpe, fantaisie sylvestre, ne manque pas d'élégance. 

 

Après les importantes et salutaires pluies de la mi-août les experts en mycologie et les habitués des cueillettes de cèpes prévoyaient une poussée extraordinaire. Les conditions étaient réunies, le sol avait perdu son aridité, la chaleur des sous-bois était parfaite et la lune en était à son premier quartier.

La pousse tant attendue est bien arrivée le vendredi 21 mais elle s'est rapidement arrêtée le 25 août. On aurait pu penser qu'elle durerait deux à trois jours de plus. Il est rare de voir un phénomène mycologique atteindre la dizaine de jours.

 

 CIMG9401.jpg

 

C'était presque décevant, mais bien agréable, de trouver les bolets pratiquement sans les chercher.

 

Le meilleur mois pour les cèpes a toujours été celui de septembre mais rien ne permet de penser qu'il y aura cette année une nouvelle pousse et encore moins d'espérer une cueillette aussi florissante.

 

CIMG9407.jpg

 

Avec la chaleur les cèpes perdaient très vite la fermeté de leur premier jour.

 

Photos Pierre Fabre.

 



28/08/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres