Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le défilé de mode des créateurs.

 

MONPLAISANT

 

 

Manifestation artistique inédite en Val de Nauze.

 

Fongauffier, jadis village abbatial, bourg dont l'embasement historique se perd dans la nuit des temps, a la chance, grâce à sa communauté de communes, absorbée depuis, et à l'Association "Au fil du temps" d'être un site unique valorisant la thématique de la laine.

 

Qui aurait misé, il y a un demi siècle, lors des derniers travaux opérationnels de la filature du Moulin du Cros sur cette renaissance par la pédagogie et par le devoir de mémoire conçu pour les derniers filateurs, ceux qui, localement, autour de Jacques-Louis Teilhaud ont cru à la finalité de leur mission artisanale.

 

Les 4, 5 et 6 avril la filature a réceptionné plus de mille personnes pour les journées européennes des métiers d'art. Dimanche, le temps le plus fort ou, au moins le plus "féérique" fut celui du "défilé de mode des créateurs". Une vingtaine de mannequins, souvent très jeunes, dont trois mannequins masculins ont présenté les réalisations des neuf couturières devant 500 personnes charmées..

Bernard Malhache, un des piliers d'Au Fil du temps, titra "Les "top model" d'un jour ont parfaitement mis en valeur les costumes crées pour l'occasion par neuf couturières qui ont su donner à la laine toutes ses lettres de noblesse".

 

 

 

CIMG4914.jpg

 Ce mannequin a ouvert le défilé.

 

CIMG4970.jpg

 

Léo et Thelma, deux ados sagelacois, ont renforcé la tonalité locale.

 

 

CIMG4974.jpg

 

Le très joli chapeau porté par Catherine.

 

CIMG4979.jpg

 

Ravissante Mira a charmé le public.

 

CIMG5034.jpg

 

Mira, le plus jeune top-modèle de cette manifestation artistique, est la séduisante fille de Clariane, la maîtresse de maison de ce sanctuaire de la laine.

 

CIMG4956.jpg

 

Un ravissant petit chaperon rouge.

 

CIMG5022.jpg

 

Un quatuor peu impressionné par le public.

 

CIMG5034.jpg

 

 Mira, avec son joli bouquet printanier, et son partenaire ont été bien placés à l'applaudimètre.

 

CIMG5053.jpg

 

Marjolaine, à gauche, fée de la Dordogne, et Anna, lavergnoise,  l'idéale nymphe nauzéenne.

 

CIMG5054.jpg

 

Thelma  vient de recevoir une rose au terme du défilé.

 

CIMG5015.JPG

 

Les couleurs parfaitement équilibrées. 

 

 

CIMG5002.JPG

 

Marjolaine allie le vert de ce décor champêtre au bleu symbolisant l'eau.

 

CIMG4904.jpg

 

Clariane, émue et satisfaite par la réussite sans fausse note de ces journées.

 

CIMG4886.jpg

 

Ce fut une occasion de rencontrer et de dialoguer avec les artisans de la laine.

 

CIMG4892.jpg

 

Le public attend le défilé à l'intérieur.

 

 

CIMG4893.jpg

 

Ce fut une occasion de découvrir les panneaux du Moulin du Cros.

 

CIMG4890.jpg

 

 

Le travail de la laine  nous fut conté.

 

CIMG4900.jpg

 

 

Quelques sagelacois redécouvrent ces lieux  où bien des personnes du village ont travaillé.

 

CIMG4901.jpg

 

On prend la pause devant le déversoir du bief.

 

CIMG4906.jpg

 

Le jardin : tout un monde aquatique reconstitué.

 

CIMG4910.jpg

 

 Non... ces cèpes sont factices.

 

CIMG4908.jpg

 

Un jeune sagelacois guidé par sa maman au pied du centaure.

 

 

Et dire qu'il y en a qui filent à l'autre bout du monde pour découvrir des sites et qui ne sont pas approchés de cette merveille nauzéenne !

 

Pierre Fabre.






08/04/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres