Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le patrimoine industriel de la Nauze passionne toujours.

MONPLAISANT

 

Sortie de seniors bergeracois en Val de Nauze.

Notre filature a passionné les visiteurs.

 

 Cliquez sur les images.

 

 

Mina, la charmante jeune animatrice du Centre social municipal bergeracois Jean Moulin, s'ingénie à trouver des thèmes pour l'atelier du temps libre, dans le cadre de l'activité de ce centre social. 

Ce n'est pas évident de localiser, chaque mois, pour un jeudi après midi, un sujet inédit et captivant.

 

  

 

Mina au centre de la photo.

 

Ce jeudi 21 mars Mina a donc localisé une sortie mobilisatrice qui devait obtenir l'adhésion de ses mandants ; avec une écrasante majorité de dames.

 

 

  

Dans la salle des machines. Clariane en médaillon.

 

L'ancienne filature, jadis mue par les eaux de la Nauze, à la sortie du petit village de Fongauffier, au pied de Belvès, était totalement inconnue de tous ces seniors qui manifestement allaient découvrir un site original.

 

La visite, pilotée par Clariane, la responsable du site, fut un ravissement. Tous les points de l'histoire de la laine, des subtilités de son traitement par les anciens filateurs, des machines que l'on ne peut imaginer que dans le décor d'un musée et surtout l'émerveillement des objets de la boutique où l'on trouve des lainages que l'on ne peut acheter nulle part ailleurs, ont captivé les Bergeracois.


 

 

 Sur la passerelle du jardin.

 

 

Les carderies-filatures, jadis, se comptaient par milliers dans l'hexagone se trouvent ramenées à trois de nos jours. Le Moulin du Crosc'est le nom de ce site d'exception, mérite bien une échappée verte car son décor ne manque pas d'un charme bucolique.

 

 

Au bord du déversoir amont.

 

Dominique une visiteuse, adhérente du centre J Moulin, passionnée de tricot, s'est réjouie de voir de la "vraie" laine par opposition à l'acrylique qui domine sur le marché contemporain.

 

Cette excellente sortie donne envie d'en parler et d'inviter d'autres groupes à faire ce petit saut vers les berges de la Nauze pour découvrir, au fil de l'eau, la  filature sauvée par l'association "Au fil du temps".


 

 


Profitant de la visite de ces seniors bergeracois j'ai rencontré la nouvelle arrivée dans ce vénérable Moulin du Cros.

Élise, pétrocorienne, vient d'arriver à Belvès. Cette ravissante jeune personne, du haut de ses 18 ans, vient de passer le baccalauréat, option couture. Elle se passionne pour le pôle laine de Fongauffier et a tout de suite été séduite par ce site atypique qui lui donne l'occasion de parfaire ses connaissances. 

Élise envisage de faire carrière dans le prolongement de son séjour fongauffiérain dans cette activité  où elle se sent à l'aise. Elle aimerait satisfaire ses affinités  avec le matériau noble et naturel qu'elle manipule là, sur les berges de la Nauze.

 

 

 

Bravo Élise et bienvenue dans cet agreste et attrayant Val de Nauze.

 

Texte et photos Pierre Fabre.

 



22/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres