Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le pont du Cra sévèrement endommagé.

MONPLAISANT-lez-SAGELAT

 

Le pont du Cra, ouvrage plus que séculaire, chevauche la Nauze près du Bas de la Côte. Ce pont bi-communal, sagelaco-monplaisanais, signe le décor. Il est implanté sur un des rares segments du cours d'eau où la Nauze s'écoule totalement dans son lit naturel. Un peu partout elle est  partagée entre son lit d'origine et une kyrielle de biefs qui, de Salles à Siorac, ponctuent son cours.

 

Le pont avec en arrière plan Sagelat.jpg

 

Le pont du Cra tel qu'on l'apercevait jusqu'au 17 octobre 2015.

 

CIMG9755.JPG

 

Dans la foulée de l'accident patrimonial Michel et Huguette Grenier, les résidents du Moulin du Pont, voulaient interpeller les maires de Sagelat et de Monplaisant. Ils ont obtenu le premier, le second l'a été ensuite par le premier. Ils se préoccupaient, au premier chef, de la sécurité des usagers du pont et, aussi et c'est bien naturel, des risques de montée des eaux en cas de fortes pluies qui ne manqueraient pas de poser des problèmes avec les inondations des maisons proches de l'ouvrage.

 

 

CIMG9757.JPG

 

Triste spectacle ! On imagine mal comment un télescopage à vitesse raisonnable d'un engin agricole peut emporter une telle masse. Cet emportement atteste la qualité ancestrale de construction de cet ouvrage.

 

 

CIMG9760.JPG

 

 

Ce sera un sacré chantier pour remonter les belles pierres de taille du lit de la Nauze et pour rétablir l'ouvrage dans sa forme. Espérons que le tablier du pont n'a pas souffert et qu'il ne faille pas envisager une réfection d'ensemble.

Il y a environ 10 ans le proche pont carvésois des Fargues, il traverse le Valech, a connu une mésaventure équivalente mais, depuis, il est resté en l'état de mutilation. C'est bien dommage car nos ponts, tout à la fois, sont des passages sécuritaires et des éléments de décor.

 

Notons que l'acteur  bien involontaire de cet accident patrimonial, qui n'a heureusement pas fait de victimes humaines, ne s'est pas dérobé et est clairement identifié.

 

Pierre Fabre.

 

 



19/10/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres