Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le premier temps fort de juillet au castrum et périphérie.

 

BELVÈS

MONPLAISANT et SAGELAT

 

 

 

 

 

 

Ce premier week-end de juillet, Belvès et sa périphérie débordent d'activités. Citons l'inauguration de l'orgue de l'église, de la localité, de vendredi, le repas de quartier du Barry de samedi, le vide-grenier brocante du comité des fêtes de dimanche, la petite fête des enfants de la crèche à Monplaisant et, in fine, à Sagelat, pour clore, en fin d'après-midi, la kermesse de l'école primaire dans le parc fongauffiérain.

 

Nous sommes, cette année, loin de la cité "félibréenne" qui  fait vivre notre belle langue d'Oc, à Saint-Aulaye, aux portes de la Double saintongeaise.

 

En dehors du Val de Nauze, la "Course des crêtes", à Espelette, a fait bouger nos athlètes et sportifs pour deux épreuves. Elle feront l'objet du blog de demain; quand les adeptes du ballon rond sauront si les tricolores auront eu raison des valeureux descendants des Vikings ou auront dû s'incliner devant cette fulgurante progression nordique.

 

 

 

 

CIMG1942.JPG

 

 

Impressionnante et émouvante

 

Renaissance de l'orgue belvésois.

 

 

CIMG1931.jpg

 


CIMG1929.jpg

 

 

Paul Arnaud va signer le livre d'or.

 

Si ce 1er juillet était le grand jour pour Paul Arnaud, président de l'association, ce fut certainement un des plus beaux jours de la mandature de Christian Léothier qui ne cacha pas sa joie d'en avoir fini avec ce long cheminement de la restauration de l'orgue, obtenue par le financement croisé de fonds publics, D.R.A.C, région et département et, in fine, 20 % pour la commune. Cette restauration, bien entendu, a un coût. C'est un peu plus de 300 000 €

 

CIMG1930.jpg

 

Ce 1er juillet fut, également, un grand jour pour l'abbé Picard. Il excusa Michel Grazziani, son prédécesseur, qui ne pouvait être présent.

Cette manifestation du 1er juillet prend date pour une des plus grandes de la vie culturelle de Belvès et, pour les croyants, de la vie cultuelle de la paroisse. On trouvait pour honorer cette soirée musicale, bien des personnes, de sensibilités ô combien différentes, qui étaient venues là pour découvrir cette renaissance.

 

organiste ND de P.jpg

 

Olivier Latry, organiste de N.D. de Paris, dit combien il était émouvant pour lui d'être  de cet événement de cette renaissance d'orgue.

L'orgue de Belvès compte environ 160 ans de vie patrimoniale. Sa renaissance, pièce par pièce, laisse espérer qu'il est réhabilité pour une période qui devrait couvrir l'espérance de vie de nos plus jeunes contemporains.

 

CIMG1926.jpg

 

Pascal Laborde, l'organiste de Belvès, à gauche sur l'image, s'est livré à un brillant exposé sur l'orgue dont l'histoire et la technique ont émerveillé l'auditoire.  

 

CIMG1928.jpg

 

 Christian Léothier n'a pas caché sa joie.

 

 

l-equipe-de-bernard-cattiaux-qui-a-restaure-l-instrument_3919625_1200x800 (1).jpg

 

L'équipe de Bernard Cattiaux.

 

Photos Bernard Malhache et Pierre Fabre.

Texte Pierre Fabre. 

 

 



03/07/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres