Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le Raunel est à sec.

 

 

St PARDOUX & VIELVIC

MONPLAISANT

 SIORAC-en-PÉRIGORD

 

 

Le Raunel vient de nous tirer sa révérence. Son assèchement a du intervenir dans la nuit de mardi à mercredi. Cette intermittence, ironie de la météo, est quasi-simultanée à l'arrivée de la petite pluie d'hier matin qui a rafraîchi avec six petits millimètres de précipitations.

 

Le lit du Raunel, désespérément à sec, à Raunel, à 400 mètres de sa confluence avec la Nauze.

 

La Vallée, elle, a tari depuis le printemps mais elle a, hélas, perdu sa pérennité depuis le début des années 40. La Beuze et le Mamarel n'ont pu se maintenir au-delà des premiers jours de l'été. Eux aussi sont des ruisseaux fragiles.

 

Pour le Raunel c'est un peu différent. La longue sècheresse, bien entendu, a eu raison de son opiniâtreté mais ce qui paraît inquiétant c'est son évanescence légèrement surprenante. Il n'avait pas tari depuis la terrible sècheresse de 1949. Rappelons qu'en 1949 la Loire était entièrement à sec à Orléans et que, plus proche de nous, le Céou ne coula plus sous le pont de Daglan du printemps à l'automne.

 

Ce dernier hiver et ce printemps, particulièrement secs, ont altéré les nappes et les pluies aoûtiennes étaient bien loin de pouvoir combler le déficit antérieur.

 

Cette interruption de nos cours d'eau se révèle bien plus inquiétante qu'il ne paraît. Bien au-delà de la sècheresse environnementale de nos vallées et, bien entendu, de nos collines c'est la faune aquatique des lits des ruisseaux asséchés qui est éradiquée et il faudra bien des années avant de la voir, éventuellement, reconstituée. La flore elle repartira.

 

 

Les deniers hectolitres d'eau, captifs et inertes, sous la cuvette du pont du Raunel de la R.D n° 710 vont s'évaporer d'ici peu. 

 

 

Le rétablissement de l'épanchement du Raunel, s'il n'y a pas de très grosses pluies dans les semaines à venir, n'est probablement pas prévisible avant la fin novembre.

 

Texte et photos Pierre Fabre.  



25/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres