Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le Raunel s'est rétabli.

 

St PARDOUX & VIELVIC,

MONPLAISANT et SIORAC-en-PÉRIGORD.

 

Le Raunel, ruisseau d'environ 7 Km, dont les plus hautes sources se situent dans les talwegs de Vielvic et des Aurissols, de Chaussi, à 300 mètres de l'aérodrome, et du Bournat ne commence à trouver une petite consistance qu'au pont du Bos de Bouret. On peut dire que son bassin s'étend sur quatre communes dont une infime partie à Belvès, suivie du segment saint parducien, de la partie monplaisanaise et du lien séparateur de Monplaisant et de Siorac proche de la confluence.

 

 

CIMG9262.jpg

 

 

Le pont saint parducien du Bélinguier.

 

Dans un blog précédent j'ai parlé de ses intermittences. Les plus sévères altèrent son cours supérieur et sont relativement espacées sur son cours inférieur.

 

CIMG9259.jpg

 

 

Toujours au pied du Bélinguier un modeste filet d'eau s'écoule dans l'ancien lavoir.

 

Après l'entrelacement des talwegs fondateurs on peut dire que le Raunel ne connait d'autres affluents que diverses petites sources à l'exception, cependant, du ru de 80 mètres sous la Renardie et du ruisseau de 250 mètres sous Lastournières.

Le Raunel, principal affluent de la R.G de la Nauze, fait jeu égal avec la Beuze, sur la R.D, qui, comme lui, tarit quand l'été est plus sec que la normale. Notons cependant que ces ruisseaux sont plus résistants que le plus long des tributaires de la Nauze, le Valech. Ce dernier, hélas,  tarit systématiquement depuis trois quarts de siècle.

 

CIMG9261.jpg

 

 

Une petite vasque s'est formée. 

 

 

Lors de la dernière décade de juillet, progressivement, le lit du Raunel s'est asséché et il paraissait permis de penser qu'il faudrait attendre les pluies automnales pour le voir renaitre. Après le mois caniculaire de juillet des pluies consistantes et bien harmonisées ont permis une timide reprise. Sauf surprise nous ne devrions plus avoir de période caniculaire et les prévisions météorologiques donnent à penser que les dernières semaines estivales devraient être proches de la normale. Le Raunel pourrait, ainsi, conserver, pour le reste de l'année, son écoulement.

 

CIMG9274.jpg

 

 

La passerelle privée de Raunel a retrouvé sa fonctionnalité.

 

CIMG9275.jpg

 

 

L'eau s'échappe vers la Nauze.

 

CIMG9276.jpg

 

Les aulnes lui disent merci !.

 

CIMG9277.jpg

 

Non ce n'est pas "Niagarra Falls" mais, à mes yeux, c'est bien plus beau et tellement plus reposant !

 

______________________________

 

Notre ami Daniel Marty m'a répétitivement affirmé que le Neufond, tributaire du Valech, à quelques hectomètres d'Écoute-s'il-Pleut, pendant les périodes d'intermittence, même les plus sévères, continue de couler sur un très court segment. Je compte bien aller sur place observer cette micro-résurgence que je ne connais pas pour la relater sur ce blog.

 

Photos, 15 août 2015, Pierre Fabre.

 

 



18/08/2015
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres