Fongauffier-sur-Nauze

Fongauffier-sur-Nauze

Le repas de quartier du Barry.

BELVÈS

 

Parlons un peu du Barry.

 

Nom surtout porté en Occitanie des Pyrénées aux Cévennes  et  au Limousin. Le patronyme désigne celui qui habite le lieu-dit (le) Barri. Le toponyme désigne le faubourg, le noyau d'habitation situé en dehors de la ville fortifiée. C'est, logiquement, cette terminologie qui correspond à cette rue escarpée de Belvès.

 

Souvent les Barry sont des quartiers avec des pentes sévères.

 

Autre étymologie, peu probable pour le Val de Nauze, bien que notre contrée ait subi, dans son histoire, des apartés britanniques, Barry est notamment un nom anglais dérivé de l'irlandais Bareth (version courte de Fionnbharrth), ou BarraBarrathBarenthBaroldBearrach ou Finbarr. Il signifie en irlandais  "javelot".

Ne rapprochons pas le Barry belvésois à l'une des maîtresses du roi Louis XIV, Jeanne Bécu de Cantigny, dite Madame du Barry. Cette favorite venait de Lorraine de la cité de Vaucouleurs dont les annales, bien avant, étaient associées à une horoïne de notre histoire, que l'on a voulu, pendant des siècles, définir comme une humble et pieuse bergère de Donrémy. La généalogie roturière de Jeanne Bécu de Cantigny lui vient de son séduisant aïeul, maître rôtisseur parisien, nommé Jean Bécu. Il s'est fait appeler Bécu de Cantigny  après son veuvage.

 

 

CIMG8971.jpg

 

Pour se prémunir d'un orage inopiné c'est sous le préau de l'École primaire belvésoise que les "barrisiens" et quelques invités ont voulu se rencontrer pour, une fois l'an, avoir une occasion d'entretenir des relations de voisinage qui, à l'ère d'internet et des outils mobiles de communication, destructeurs des liens humains, ont bien besoin de ce minimum relationnel convivial. 

 

 

CIMG8962.jpg

 

On aperçoit bien des bouteilles mais, la canicule aidant, c'était l'eau qui s'imposait.

 

 

 

CIMG8963.jpg

 

Une artiste peintre qui, dans quelques jours, va exposer ses oeuvres dans la cité voisine après un parcours sans faute dans le corps enseignant a renoué avec la cour d'école.

 

CIMG8973.jpg

 

Du Terriol au Barry  il y a bien quelques hectomètres mais, que diable, on apprécie toujours la convivialité de ces échanges !

 


CIMG8974.jpg

 

Plusieurs bénévoles de la vie associarive, notamment des 100 Km, ont répondu présents.

 

 

CIMG8979.jpg

 

 

Francine ton clafoutis était parfait.

 

 

CIMG8981.jpg

 Le dessert de Marie-Jeanne devait être bien agréable, un soir de canicule, pour les papilles gustatives.

 

 

Photos Pierre Fabre.



06/07/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres